Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoVivendi accélère son opération sur Lagardère

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

10/12/2021

Vivendi accélère son opération sur Lagardère

Le groupe Vivendi, contrôlé par Vincent Bolloré, va accélérer son acquisition du groupe Lagardère, sans attendre l'autorisation de la Commission européenne et des autorités de la concurrence, a-t-il annoncé jeudi dans un communiqué.
Il va acquérir «dans les prochains jours» auprès du fonds Amber Capital les 17,5% de parts que celui-ci détient dans Lagardère et déposera «d'ici février» l'OPA annoncée en septembre sur le solde des actions Lagardère.
Premier actionnaire de Lagardère avec déjà 27% du capital, Vivendi est lancé dans une vaste opération de conquête médiatique et avait annoncé mi-septembre son intention de prendre le contrôle de Lagardère (Hachette, Europe 1, JDD, Paris Match...), en rachetant d'abord les parts d'Amber puis en déposant une OPA sur le reste du capital du groupe.
Il va acquérir 24.685.108 actions d'Amber, au prix annoncé de 24,10 euros par action et détiendra ainsi 45,1% du capital de Lagardère, précise le communiqué jeudi. Une première part minoritaire d'Amber de 0,4% avait déjà été achetée directement par Vivendi en septembre.
«La réalisation de cette opération devait intervenir d'ici au 15 décembre 2022, une fois obtenues les autorisations réglementaires requises», mais «les analyses récemment menées par Vivendi l'ont conduit à considérer que cette acquisition pouvait intervenir dès à présent», dès lors que Vivendi «n'exercera pas les droits de vote attachés à l'ensemble des actions acquises auprès d'Amber Capital ou dans le cadre de l'offre publique jusqu'à autorisation de la prise de contrôle de Lagardère par les autorités de concurrence», a précisé Vivendi, qui détiendra pendant cette période 22,29% des droits de vote théoriques. 
Le groupe indique que «les demandes d'autorisation de la prise de contrôle de Lagardère auprès de la Commission européenne et des autres autorités de concurrence compétentes» seront déposées «au cours de l'année 2022».
L'opération est en effet soumise au feu vert de plusieurs autorités, dont le Conseil supérieur de l'audiovisuel (futur Arcom) et la Commission européenne, en raison des risques de concentration dans les secteurs de l'édition (Vivendi est propriétaire d'Editis) et des médias.
Le projet d'OPA sera déposé «d'ici février 2022» auprès de l'Autorité des marchés financiers au prix de 24,10 euros par action, le même que celui payé pour acquérir les actions d'Amber Capital.
Vivendi précise qu'il «n'a pas l'intention de mettre en oeuvre un retrait obligatoire sur Lagardère à l'issue de son offre, dans le cas où les conditions pour ce faire seraient réunies».
Il avait conclu avec Amber Capital un pacte d'actionnaires le 10 août 2020. L'acquisition des actions d'Amber par Vivendi y mettra fin.
(Avec AFP)
Partager