Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoUn Français sur dix a un idéal de «vie commune sans vivre ensemble», selon Ipsos

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

16/02/2011

Un Français sur dix a un idéal de «vie commune sans vivre ensemble», selon Ipsos

Si l’idéal de vie de la grande majorité des Français (78%) reste «la vie commune en couple», Ipsos observe un fait nouveau : la vie de couple ne signifie plus forcément vivre sous le même toit. Un Français sur dix déclare un idéal de «vie commune sans vivre ensemble». Cette tendance récente semble un peu plus marquée chez les femmes (12%) que chez les hommes (7%).
Ces résultats sont extraits de l’observatoire Ipsos «Les 4500» des modes de vie et de consommation des Français. La peur de la solitude est un moteur important de l'aspiration à la vie de couple : 36% des femmes célibataires sans enfant déclarent que la solitude est l’une de leurs plus grandes sources d’angoisse pour l’avenir. Cette angoisse est moins souvent ressentie chez les hommes célibataires (25%). En revanche, ils sont les premiers utilisateurs des sites de rencontres : 23% contre 11% des femmes célibataires. 8% de l’ensemble des internautes Français fréquentent ce type de sites, aujourd'hui consultés sans tabous par les seniors : 15% des retraités vivant seuls déclarent s’être rendus sur les sites de rencontres tels que Meetic.fr ou Match.com.
L'étude a été menée en 2010 auprès de 4500 personnes âgées de 15 à 75 ans.

Partager