Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLe numérique apparaît comme une opportunité de croissance et de diversification

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

15/03/2010

Le numérique apparaît comme une opportunité de croissance et de diversification

100%média : Comment un éditeur indépendant très axé sur la presse féminine vit la période actuelle où cette presse féminine est en pleine effervescence ?

Olivier Jungers : Disons plutôt la presse féminine hebdomadaire car pour les mensuels c'est plutôt calme !
Les nouveautés créent du trafic vers les kiosques, à nous de faire le nécessaire pour en tirer parti.
Notre défi quotidien consiste à maintenir nos parts de marché dans un climat de grand attentisme et de concurrence féroce. Nous devons apprendre à faire mieux, plus créatif plus attirant avec moins de ressources financières. L’érosion des ventes kiosque et surtout la baisse des investissements publicitaires impactent très fortement les résultats. Le numérique apparaissant d'ailleurs plus comme une opportunité de croissance et de diversification que comme une raison de déclin.
Mais nos marques sont fortes, notre détermination intacte et nous commençons à être habitué à la notion et surtout aux réalités des cycles en économie. Nous sommes certains de savoir nous adapter et que le retour à la croissance et aux bénéfices est proche!

Quels sont, dès lors, vos relais de croissance ?

Concrètement, j'évoquerais 3 axes :
Tout d'abord le développement de nos marques, principalement L'OFFICIEL, à l'international.
Nous sommes ainsi présents dans 23 pays ce qui nous place très correctement sur l'échiquier de la mondialisation des marques média. Nous avons privilégié un système de licences de marques et de contenus, moins gourmand en capitaux et plus adapté à notre taille financière, sans commune mesure avec celles de nos grands concurrents.
Ensuite, les projets très avancés dans le numérique que vous devriez voire éclore très prochainement à partir d'un modèle économique fondé sur la « joint venture » avec des « pure player » Internet, pour pouvoir aller plus loin que la simple version digitale de nos magazines.
Enfin, la croissance de l'activité de production de contenus au travers de notre filiale Jalou Productions, particulièrement dans l'activité catalogues.
Bien entendu, nous nous efforçons d'apporter aussi de la nouveauté à nos lecteurs en « rafraichissant » les formules et les maquettes de nos magazines, ainsi JALOUSE et L'OPTIMUM en ce début d'année.

Olivier Jungers, Directeur Général Editions Jalou

Partager