Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoPasser du statut de concurrents à celui de partenaires n’est-il pas un bel exemple de maturité ?

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

12/04/2010

Passer du statut de concurrents à celui de partenaires n’est-il pas un bel exemple de maturité ?

Non Stop Media et Tapage Communication signent un accord de répartition des territoires. Comment les ennemis d'hier deviennent-ils les amis d'aujourd'hui ?

Philippe Casen, Non Stop Media :Plus qu’ennemis, je parlerai de concurrence exacerbée...
Tout challenger qui arrive sur un marché n’a de cesse de se positionner par rapport au leader, parfois de façon excessive.
Avec le temps et l’expérience, certains excès disparaissent pour laisser place à un certain respect des positions de l’autre et l’envie de se concentrer sur sa propre croissance. Chacun trouve sa place.
Même si la concurrence est parfois vive, exacerbée par une conjoncture délicate, la présence d’une saine concurrence finit par devenir un repère presque rassurant.
Benoît Paget, Tapage Communication : Ennemis non. Concurrents en quête de parts de marché bien sûr. Cette concurrence, quelque fois attisée par différents intervenants que nous remercions pour nous avoir aidé à avancer, a accru notre compétitivité. Pour le bonheur de nos clients.
Elle débouche aujourd’hui sur une volonté commune de développer des pôles d’expertises propres basés sur nos métiers historiques. La complémentarité de cette expertise favorise aujourd’hui la mise en place de partenariats.
 

Le secteur des médias de proximité est-il arrivé à maturité ?

PC : Si l’on parle en terme de taille des différents acteurs et de regroupements, pas encore complètement mais il est certain que le travail réalisé depuis plus de 20 ans donne à ce secteur ses lettres de noblesse en le professionnalisant. Les annonceurs qui répondent aux attentes de leurs consommateurs ne nous considèrent plus comme des media d’appoint ou de complément, mais comme des spécialistes incontournables pour investir les lieux de vie, la rue et créer la tendance.
BP : Passer du statut de concurrents à celui de partenaires n’est-il pas un bel exemple de maturité ?
Il est bien de le faire à un moment où regroupement et la consolidation devenaient nécessaires.
Au delà de cette opération, ce secteur des media de proximité a certainement passé un cap ces derniers mois, pour favoriser l’émergence d’acteurs spécialisés et légitimes. Donc rassurants...
La concentration des activités de Tapage Communication dans la communication de proximité, et l’organisation de nos activités en trois pôles d’expertise que sont l'affichage indoor, l’affichage mobile et le street marketing va dans ce sens et favorise la lisibilité de notre offre.
Reste à se réunir efficacement au sein d'organes professionnels pour installer leur position dans le paysage publicitaire français à côté des autres familles media.
 

Benoît Paget, co-Président de Tapage Communication et Philippe Casen, Président du Groupe Non Stop Media.

Partager