Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoThomas Reiss (Sociomantic) et Patrick Tellouck (dunnhumby) : «Le mobile représente 30% de nos campagnes»

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

26/03/2015

Thomas Reiss (Sociomantic) et Patrick Tellouck (dunnhumby) : «Le mobile représente 30% de nos campagnes»

100%MATIC : Comment se positionne Sociomantic sur le marché français ?

Thomas Reiss (Sociomantic) : Sociomantic a été créé en 2009 à Berlin et s’est lancé en France en 2011. Nous nous positionnons sur les campagnes display programmatique en RTB. Toutes nos technologies sont propriétaires, ainsi que notre DSP. Nous sommes connectés à l’ensemble du marché et sommes notamment partenaires de FBX. Au départ, notre offre était principalement axée sur le retargeting pour susciter l’achat. Elle s’est peu à peu étoffée vers l’acquisition ciblée pour soutenir des temps de promotion et de prospection dans les phases pré-achat, ce qui nous permet de couvrir l’ensemble du tunnel de transformation display. De plus, nous avons été les pionniers sur le post-achat, c’est-à-dire la capacité de recréer un CRM dynamique, pour pouvoir segmenter différents clusters de consommateurs qui ont un comportement d’achat homogène. C’est ce qui fait notre différence depuis longtemps sur le marché. L’objectif est de faire baisser le coût d’acquisition de nos clients annonceurs et de maximiser leur ROI en allant au plus fin, avec plus de granularité dans l’information, par typologie de consommateurs. Nous sommes 250 personnes dans le monde (dont 13 en France) et couvrons 70 marchés à travers 21 bureaux. La France est un des piliers de Sociomantic avec entre 150 et 200 clients actifs sur l’e-commerce, que ce soit du retail, fashion, décoration, travel et classifieds. Nous avons par exemple démontré que notre algorithme était très performant sur les petites annonces pour susciter des leads, dans les secteurs de l’immobilier ou de l’emploi. Nous avons de plus en plus de références dans les secteurs de la finance, de l’assurance et des télécoms.

100%MATIC : L’année dernière, Sociomantic a été racheté par dunnhumby, la filiale de Tesco spécialisée dans les données et le CRM. Quelles sont les synergies entre les deux sociétés ?

Patrick Tellouck (dunnhumby) : Les deux sociétés ont le même ADN. Sociomantic travaille la donnée pour faire du programmatique, tandis que dunnhumby part de la donnée pour faire de la fidélisation via la personnalisation. Aujourd’hui, notre proposition commune s’articule autour de l’offre média. Nous avons créé un pôle média où Sociomantic a un rôle très important. Ce pôle nous permet de faire du retail in-store, du couponing, de l’emailing personnalisé et nous bâtissons des campagnes sur des promotions personnalisées avec Sociomantic. C’est donc une approche média globale à la fois en magasin, courrier et digital.


100%MATIC : Quels sont vos axes de développement en France ?

TR : Cette année, nous allons faire évoluer nos produits existants avec des innovations qui vont aller vers le développement de nouveaux canaux et formats programmatiques, le traitement et la segmentation de la donnée, et vers la convergence entre offline et online. Nous allons donc travailler sur ce parcours 360 pour avoir une proposition commune par exemple sur du trade-marketing avec nos clients retailers. Par ailleurs, nous sommes en train de lancer des campagnes in-app pour étoffer notre offre display. Nous avons travaillé sur une technologie HTML5. Aujourd’hui, toutes nos campagnes mobiles sont déjà intégrées sur iOS et le mobile représente 30% de nos campagnes.

Thomas Reiss, Managing Director France de Sociomantic, et Patrick Tellouck, Directeur commercial de dunnhumby. Propos recueillis lors du salon E-commerce One To One de Monaco. 

Partager