Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoTF1, M6, Canal+, France Télévisions et l’ALPA écrivent à Facebook et Twitter pour s’opposer à la mise en ligne de leurs contenus vidéo sans autorisation

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

18/05/2015

TF1, M6, Canal+, France Télévisions et l’ALPA écrivent à Facebook et Twitter pour s’opposer à la mise en ligne de leurs contenus vidéo sans autorisation

TF1, M6, Canal+, France Télévisions et l'Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (ALPA) ont envoyé un courrier, le 6 mai, aux dirigeants de Facebook et Twitter pour dénoncer la mise en ligne de leurs contenus vidéo sans autorisation. L’information a été révélée mercredi dernier par Le Figaro. Dans leur courrier, les chaînes de télévision françaises et l’association demandent à ce que les réseaux sociaux mettent en place une «véritable politique de sanctions appliquées à ses membres lorsqu’ils font l’objet de revendications de droits de propriété intellectuelle». En outre, ils exigent la mise en œuvre de technologies de filtrage automatique vidéo et audio par reconnaissance d’empreintes numériques (fingerprinting), permettant de bloquer la mise en ligne de «vidéos contrefaisantes». A ce sujet, les émetteurs prennent en exemple YouTube et Dailymotion qui ont déjà mis en place de telles technologies sur leur plateforme vidéo. En guise de conclusion, les diffuseurs et l’ALPA menacent d’engager des actions en justice : «Faute de mesures permettant de limiter le piratage, les sites et réseaux sociaux risquent de voir leur responsabilité engagée et que les tribunaux français prononcent des condamnations conséquentes à l'encontre des sites portant atteinte aux droits d'auteur et droits voisins».

Partager