Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoTerritoires TV, une alliance audiovisuelle de journaux régionaux

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

4/12/2020

Territoires TV, une alliance audiovisuelle de journaux régionaux

Quatre groupes de presse quotidienne régionale (PQR) ont décidé de joindre leurs forces dans le domaine de l'audiovisuel en s'unissant sous la marque «Territoires TV», dans le cadre d'une stratégie qui prévoit des mutualisations et la production en commun d'émissions. 
La Voix du Nord, Le Télégramme, Sud-Ouest et La Nouvelle République du Centre-Ouest, «derniers groupes de PQR» à posséder au total six chaînes de télévision locales, se fédèrent pour «produire, éditer et distribuer des programmes communs», a exposé lors d'une présentation Patrick Venries, directeur général de Sud-Ouest et président de Territoires TV.
Cette alliance, rare entre éditeurs de la presse régionale, vise à revaloriser «un potentiel insuffisamment utilisé», renchérit Hubert Coudurier, directeur de l'information du quotidien breton Le Télégramme et également vice-président de Territoires TV.
«La PQR est pourvoyeuse d'informations pour les médias nationaux mais est constamment pillée», déplore M. Coudurier, aussi président de Tébéo (Télé Bretagne Ouest). Entre «les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) d'un côté, BFM, France 3 de l'autre, nous, on ne retire rien», estime-t-il. 
L'enjeu principal de cette alliance ? «Garder le contrôle des données vidéos» que produisent les différentes entités de ces puissants groupes de PQR et qui génèrent des revenus, explique Gilles Camouilly, ancien directeur de l'antenne et des programmes de France Ô, qui opère comme consultant sur le projet.
Pour y parvenir, les quatre groupes vont procéder par étapes, la première consistant à faire converger leurs rédactions pour alimenter mutuellement leurs sites d'information et leurs chaînes de télévision locales. 
Les partenaires de Territoires TV comptent également créer une régie télé commune dans l'orbite de la régie 366, qui gère actuellement l'ensemble des offres de la PQR pour les annonceurs. 
A terme, l'objectif est de créer une plateforme de diffusion en ligne de l'ensemble des contenus régionaux des participants. 
Pour l'heure, les partenaires prévoient le lancement en février d'une émission politique hebdomadaire dont le pilote sera réalisé le 16 décembre à Bordeaux.
Devraient suivre rapidement une émission dédiée à la gastronomie puis au fil de l'année prochaine des programmes consacrés au «Made in France», à la santé et aux questions environnementales et de mobilité. 
(Avec AFP)
Partager