Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoSVoD : progressions de Disney+ et Amazon Prime au 1er trimestre 2022, le partage des codes a le vent en poupe chez Netflix

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

14/06/2022

SVoD : progressions de Disney+ et Amazon Prime au 1er trimestre 2022, le partage des codes a le vent en poupe chez Netflix

Selon le 8ème baromètre OTT NPA Conseil / Harris Interactive du 1er trimestre 2022, le pourcentage des Français déclarant avoir souscrit à un abonnement SVoD payant au moins gagne 0,5 point par rapport à la fin 2021 à 44,3% au 1er trimestre 2022 et dépasse son niveau de la fin 2020 (44,1%).
Les plus fortes progressions se font plutôt au bénéfice des offres positionnées en bas de la fourchette de prix du marché : Amazon Prime Video et Disney+.
 
Le partage des codes chez Netflix et Disney+
En intégrant le partage des codes, alors que Netflix veut y mettre fin (voir archive Netflix pourrait récupérer jusqu’à 300 M€ en France en cas de facturation du partage des codes), le léger rebond du 1er trimestre 2022 ramène le marché à son niveau de la fin juin 2021 (49,8%, en hausse de 0,3 point par rapport à la fin 2021). 
Près de 11% des Français déclarent utiliser au moins un code partagé (7,5%, un seul ; 3%, deux ; 0,4% trois ou plus), mais la situation varie fortement d’un service à l’autre, en niveau comme en tendance. Stabilité à un niveau faible ou relativement faible (en tout cas moins de 10%) pour Canal+ Séries ou Amazon Prime Video et à un niveau très élevé (plus de 20%) pour Netflix. Une tendance qui est en forte tendance pour Disney+, qui tend à se rapprocher des niveaux constatés pour Netflix.
 
Appétence pour la SVoD avec publicité
Dans l’hypothèse d’école d’une transformation à 100 % en abonnés à l’option avec publicité, des panélistes « intéressés » par les options avec publicité de Disney+ et Netflix, et à partir de la situation à fin mars 2022, la pénétration de Disney+ aurait pu approcher les 28 % (+76 %) et celle de Netflix aurait pu tangenter les 50% (+28 %).
 
Le replay progresse de +5,5%
Près de trois Français sur dix (29,4 %) affirment qu’ils utilisent au moins l’un de services de replay plusieurs fois par semaine (MyTF1, France.tv, 6Play, Arte.tv), soit 5,5 points de plus qu’à la fin du troisième trimestre 2020, et d’un premier coup de projecteur sur le sujet. Et cette progression vaut à un niveau presqu’équivalent (+5,2 points) chez les utilisateurs occasionnels. Face à un encombrement publicitaire fortement dénoncé par les panélistes (+6 points par rapport à 2020, à plus de 60%), les services de replay payant sans publicité (myTF1 Max, 6Play Max, Replay Max), un Français sur dix environ déclare être intéressé par un possible abonnement.

Partager