Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoStabilité de l’audience du courrier et légère progression de celle de l’imprimé publicitaire selon Balmétrie

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

19/04/2016

Stabilité de l’audience du courrier et légère progression de celle de l’imprimé publicitaire selon Balmétrie

93,4% des Français ont lu au moins un courrier chaque semaine selon les résultats de la 4ème vague de résultats Balmétrie. 69,8% des Français ont eu au moins un contact avec un Imprimé Publicitaire par semaine, 58,1% avec un Courrier Publicitaire Adressé, 47,4% avec un Imprimé du secteur non marchand (émanant de collectivités locales ou d’associations) et 72,8% avec un Courrier Administratif ou de Gestion. L’audience de l’imprimé Publicitaire progresse de +0,6 point par rapport à 2014. L’étude Balmétrie montre par ailleurs que 17% des Français ont mis un autocollant « Stop Pub » sur leur boîte aux lettres, un niveau stable par rapport à l’année précédente. Le Courrier Publicitaire Adressé voit, quant à lui, son audience baisser de 3,1 points par rapport à 2014, ce qui est corrélé à la baisse des investissements publicitaires sur le support. Un Français lit en moyenne 10,7 courriers par semaine dont 6,7 imprimés publicitaires et 3 courriers adressés. L’analyse des lectures par secteur montre que l’univers des Grandes Surfaces Alimentaires demeure le principal utilisateur de l’Imprimé Publicitaire, puisque 56,4% des Français lisent au moins un document de ces enseignes sur une semaine moyenne. Les secteurs de l’ameublement-décoration et bricolage-jardinage complètent le podium avec respectivement 35,3% et 31,9%, des niveaux stables par rapport à 2014. Pour la quatrième année consécutive, le GIE Balmétrie publie les résultats de la mesure d’audience du courrier publicitaire (courrier adressé et imprimé publicitaire) menée avec l’institut IPSOS et la collaboration du Centre d’Etudes des Supports de Publicité (CESP). L’étude a été réalisée tout au long de l’année 2015 auprès de la population française métropolitaine par l’institut IPSOS. Au total, 9 979 personnes ont été interrogées, pour un total de 103 264 actes de lecture recensés. Issus d’une technique hybride, les réponses des individus sont pour 80% online et 20% en papier.

Partager