Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoSoPress se développe dans la musique avec l’acquisition de Tsugi et du Trabendo

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

6/03/2018

SoPress se développe dans la musique avec l’acquisition de Tsugi et du Trabendo

Le groupe SoPress, qui édite notamment les magazines SoFoot et Society, s'agrandit et accélère dans la musique en intégrant Détroit Média, propriétaire du mensuel musical Tsugi et co-gérant de la salle de concert parisienne du Trabendo. «Le rapprochement s'est fait d'une commune intention : ils fêtaient leurs dix ans et souhaitaient franchir un palier, s'adosser à un groupe pour avoir un peu plus de moyens», explique à l'AFP Franck Annese, le patron de SoPress.
«C'est Alexis Bernier (président de Detroit Média, ndlr) qui est venu m'en parler. On avait les mêmes envies, la même vision de la presse, on a trouvé un système qui nous paraissait équitable : il prend une petite partie du capital de SoPress et Détroit Média est intégré à 100% à SoPress», détaille-t-il, précisant qu'il ne souhaitait pas changer la ligne éditoriale de Tsugi.
Détroit Média, qui dégage un chiffre d'affaires de 2,2 millions d'euros, regroupe le mensuel musical Tsugi (diffusé à 24 700 exemplaires), le site web et la radio digitale du même nom, ainsi que la cogestion du Trabendo (avec le producteur Super!), salle de concert de 700 places dévolue aux musiques actuelles, située dans le Parc de la Villette à Paris.
Alexis Bernier, ancien de Libération passé notamment par Radio Nova et France Inter, chapeautera le nouveau pôle musique de SoPress : «une deuxième jambe musicale après la jambe sportive qui est déjà plus que développée», estime Franck Annese.
Dans la musique, SoPress détient un label, Vietnam (une dizaine de groupes français et internationaux), et produit des clips (Benjamin Biolay, Talisco) et des contenus de marques (notamment pour Greenroom et Spotify), ce qui est aussi l'une des spécialités de Détroit Média.
L'équipe de sept permanents de Detroit Media, notamment le rédacteur en chef de Tsugi Patrice Bardot, intégrera dès mardi les locaux de SoPress et sa rédaction unique, composée d'une soixantaine de journalistes et d'une cinquantaine de pigistes travaillant indifféremment sur tous les titres.

(avec l’AFP)
Partager