Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoSoLocal dévoile «SoLocal 2020», son projet stratégique destiné à renforcer sa dynamique digitale dans un cadre de réduction des effectifs

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

14/02/2018

SoLocal dévoile «SoLocal 2020», son projet stratégique destiné à renforcer sa dynamique digitale dans un cadre de réduction des effectifs

SoLocal a présenté hier son plan «SoLocal 2020» qui s’articule autour d’une offre élargie de services digitaux pour les entreprises, de la réinvention du média PagesJaunes et de la simplification de l’organisation avec des postes supprimés en 2018-2019. En matière de services digitaux à destination des entreprises, SoLocal entend développer de nouveaux services «full web & apps» sur tous les terminaux (PC, mobiles, tablettes et assistants personnels), proposés sous forme de packs et d’abonnements.
Cette nouvelle offre se structure autour de 5 gammes de services : Digital Presence, Digital Advertising, Digital Website, Digital Solutions et Print to Digital. Une refonte de PagesJaunes vise à renforcer la pertinence de la recherche locale (le search) pour les utilisateurs via une plus grande personnalisation et à faire croître leur engagement à travers de nouveaux services (avis, recommandations, prises de rendez-vous, etc.). De son côté, Mappy s’enrichit d’un comparateur multimodal. L’organisation opérationnelle sera par ailleurs repensée autour, notamment, de la suppression des Business Units, la centralisation des fonctions supports, la rationalisation des implantations, la simplification de la ligne managériale et la consolidation de certaines activités. Cette restructuration implique une réduction de l’ordre de 1 000 postes sur la période 2018-2019, dont environ 800 postes en 2018 avec la mise en place d’un Plan de Sauvegarde de l’Emploi et 200 postes en 2019. En parallèle, il est envisagé, dans le cadre du projet de transformation, la création d’une centaine de postes en 2018 sur de nouvelles compétences digitales.
Partager