Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoSelon Precepta, les foires et les salons résistent bien à la crise et ont de belles perspectives devant eux

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

19/01/2011

Selon Precepta, les foires et les salons résistent bien à la crise et ont de belles perspectives devant eux

Dans une étude intitulée «Le marché des foires et salons à l'horizon 2015 : les stratégies de capture de la valeur à l'heure du décloisonnement de la filière», le pôle Services de Precepta analyse les défis clés de cette activité.
Si la crise ne les a pas épargnés en 2009 (baisse de la surface des stands, des nombres d'exposants, des visiteurs et du chiffre d'affaires), Precepta note que les opérateurs conservent globalement des marges confortables.
A l'horizon 2015, les perspectives d'évolution du marché demeurent favorables grâce à trois moteurs : l'attractivité intrinsèque de la France (et en particulier de Paris), l'efficacité des foires et salons pour générer de la notoriété et des ventes, et l'avénement d'Internet et des NTIC qui permet une meilleure gestion logistique et le développement d'offres globales avant, pendant et après les événements. Par ailleurs, les pouvoirs publics ont commencé à prendre conscience de l'intérêt de soutenir le secteur.
Precepta analyse également dans cette étude les problématiques propres à chaque catégorie d'acteurs : les propriétaires et gestionnaires de sites, les organisateurs de foires et salons, et les prestataires de services.

Partager