Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoSciences : lancement de Epsiloon magazine par les anciens journalistes de Science et Vie. Reworld Media déploie un comité scientifique

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

11/05/2021

Sciences : lancement de Epsiloon magazine par les anciens journalistes de Science et Vie. Reworld Media déploie un comité scientifique

Récemment partis du magazine Science et Vie pour préserver leur indépendance éditoriale, une dizaine de journalistes lanceront fin juin un nouveau mensuel scientifique, Epsiloon, en collaboration avec le groupe spécialisé dans la presse jeunesse, Unique Heritage Media (UHM), ont-ils annoncé lundi. 
Fin mars, neuf journalistes travaillant pour Science et Vie, dont la quasi-totalité des rédacteurs titulaires, avaient officialisé leur démission.
En cause, des désaccords avec le groupe Reworld Media, propriétaire du titre depuis l'été 2019, concernant notamment la gestion du site internet par des chargés de contenus non journalistes.
Tous ont décidé de se lancer dans l'aventure Epsiloon aux côtés d'Hervé Poirier, ancien directeur de la rédaction de Science et Vie parti l'automne dernier après 21 ans de maison, et Mathilde Fontez, l'ancienne rédactrice en chef adjointe qui l'a suivi en janvier.
Au total, une quinzaine de journalistes - tous passés par le magazine centenaire - , dont 8 permanents, y participent, a expliqué ce tandem à l'AFP.
Astronomie, climat, technologie, archéologie... Leur nouvelle publication explorera «le monde à toutes les échelles, de l'infiniment petit à l'infiniment grand, du phénomène le plus élémentaire au plus complexe, du sujet le plus profond au plus léger», promet un communiqué de presse.
D'où son nom, référence à la lettre grecque qui, en mathématiques, «désigne le tout petit» et «l'immensément grand», avec un double O, innovation orthographique permettant un logo sous la forme du symbole ?, qui représente l'infini.
Avec sa maquette «plus épurée» qui remet «les histoires au premier plan», Epsiloon se veut «plus moderne» et «dynamique» que le «vénérable» Science et Vie, selon Mathilde Fontez.
Vendu 4,90 euros, le premier numéro sera tiré à 100 000 exemplaires, a déclaré à l'AFP Emmanuel Mounier, le président d'UHM (Le Journal de Mickey, National Geographic Kids...), polytechnicien et lecteur assidu de Science et Vie «depuis l'âge de 10 ans».
Une campagne de pré-abonnements est en outre lancée dès lundi et jusqu'au 10 juin sur la plateforme de financement participatif Ulule. 1 500 abonnés étaient déjà recrutés hier. 25 000 sont nécessaires à la rentabilité du titre pour lequel UHM investit «un peu plus d'un million d'euros», selon M. Mounier.
En cas de succès, des hors-séries, un site internet ou encore des podcasts seront développés l'année prochaine. Ce lancement est soutenu par une flopée de personnalités qui s'étaient émues de la situation à Science et Vie, de l'astrophysicienne Françoise Combes au mathématicien Cédric Villani, en passant par le designer Philippe Starck et l'acteur Thierry Lhermitte.
Dans le même temps, Reworld Media, éditeur de Science et Vie crée son Comité scientifique qui a pour objectif de partager, d'échanger et de mener une réflexion commune sur les grands défis technologiques et scientifiques. En lien avec les thématiques des médias du groupe (mobilité, santé, alimentation, environnement climat,…) et les interrogations de leurs lecteurs, ce fonds de réflexion doit contribuer aux rédactions du groupe. Figurent dans ce comité : Francis Albarède, géochimiste ; Olivia Caramello, mathématicienne ; Philippe Charlier, médecin légiste ; Laurence Honnorat, Présidente de Innovaxiom ; Charles Kremer, ingénieur (ENSSAT), CEO de The Blockchain Xdev ; Jean-Pierre Luminet, astrophysicien ; Victor Mora, ingénieur (Ecole Centrale Marseille) ; Marylène Patou-Mathis, préhistorienne ; Marc-André Selosse, mycologue et botaniste ; Cédric Sueur, éthologue et primatologue ; Michel Viso, exobiologiste.
En parallèle, Reworld Media prévoit le lancement d’un observatoire de la biodiversité en France, «Le Bioblitz Science & Vie», l’organisation de 3 trophées qui récompensent l’innovation à chaque génération  et le rendez-vous «Les Sommets de l’Impact», porté par l’ensemble des marques média du groupe.
(Avec AFP)
Partager