Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoRTL continue à faire de la place dans sa grille

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

29/05/2020

RTL continue à faire de la place dans sa grille

RTL continue son ménage de printemps : elle a annoncé l'arrêt prochain d'une seconde émission quotidienne, en vue de renouveler en partie sa grille à la rentrée 2020, alors qu'elle se dispute toujours avec France Inter le titre de radio la plus écoutée du pays.
Dans un communiqué, la radio généraliste du groupe M6 a annoncé l'arrêt à la fin de la saison de «La curiosité est un vilain défaut», présentée par Sidonie Bonnec et Thomas Hugues depuis 6 ans, et diffusée du lundi au vendredi de 14H à 14H30.
Selon RTL, il s'agit «de faire évoluer sa grille et donner une nouvelle orientation éditoriale à certaines de ses tranches», comme celle occupée par le duo de présentateurs, qui vont quitter son antenne. 
C'est le deuxième départ annoncé en une dizaine de jours par la radio, qui est l'un des rares médias à animer pour le moment le mercato de l'audiovisuel, la préparation des nouvelles grilles des télévisions et radios étant fortement perturbée cette année par le confinement et la crise sanitaire. 
RTL avait en effet déjà confirmé le 19 mai le départ de Stéphane Bern, souhaitant remplacer son émission quotidienne «A la bonne heure», diffusée depuis 9 ans, par un nouveau programme non encore dévoilé. L'animateur de «Secrets d'histoire» sur France 3 a déjà trouvé une nouvelle radio : il rejoindra à la rentrée Europe 1 pour y coprésenter avec Matthieu Noël un nouveau divertissement quotidien autour de l'Histoire.
Le patron du pôle radio du groupe M6, Régis Ravanas, qui a remplacé l'an dernier Christopher Baldelli, continue ainsi d'imprimer sa marque, après de premiers changements intervenus dans la grille l'an dernier. 
Le tout, dans un contexte de concurrence toujours vive. Les derniers chiffres de Médiamétrie, publiés en avril, donnaient RTL et France Inter à égalité en termes de parts d'audience sur la période janvier-mars, à 13,4% chacune, un niveau historique pour la radio de Neuilly-sur-Seine, permettant à toutes les deux de revendiquer la première place parmi les radios nationales. Mais France Inter est devant elle en nombre d'auditeurs.
(Avec AFP)
Partager