Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoRenvoyer ses auditeurs ou téléspectateurs sur sa page Facebook et/ou son fil Twitter relève de la publicité clandestine selon le CSA

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

29/05/2011

Renvoyer ses auditeurs ou téléspectateurs sur sa page Facebook et/ou son fil Twitter relève de la publicité clandestine selon le CSA

Ne dites plus « Retrouvez-nous sur notre page Facebook », mais  « retrouvez-nous sur les réseaux sociaux ».
Le CSA a effet considéré que c’est avant tout de la publicité clandestine  pour les réseaux sociaux (lorsqu’ils sont nommés)  qui est faite lors de ces invitations faites aux auditeurs et téléspectateurs de rejoindre Facebook ou Twitter.
L’analyse du CSA spécifie que le renvoi des téléspectateurs ou des auditeurs à la page de l’émission sur les réseaux sociaux sans les citer présente un caractère informatif, alors que le renvoi vers ces pages en nommant les réseaux sociaux concernés revêt un caractère publicitaire qui contrevient aux dispositions de l’article 9 du décret du 27 mars 1992 prohibant la publicité clandestine.
Cette analyse fait suite à une saisie  du CSA par une chaîne de télévision à propos de la conformité à la réglementation en matière de publicité des renvois aux pages consacrées à ses émissions sur des sites de réseaux sociaux.
 

Partager