Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoRentrée de France Télévisions : Rémy Pflimlin veut redonner une identité forte à chacune des chaînes

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

6/09/2010

Rentrée de France Télévisions : Rémy Pflimlin veut redonner une identité forte à chacune des chaînes

Lors de la traditionnelle conférence de presse de rentrée, vendredi 3 septembre, le nouveau président de France Télévisions a exprimé des intentions claires pour le début de son quinquennat. Assumant entièrement l'héritage de son prédécesseur, en particulier la création de l'entreprise unique et les grilles de programmes présentées par les directeurs d'antenne, il souhaite maintenant redonner une identité forte, une « personnalité » à chacune des 5 chaînes, prenant comme modèle le groupe Radio France. Chaque chaîne aura sa propre Direction. La décision de diffuser un programme doit, selon lui, « revenir à la chaîne », et non au groupe.
Il n'exclut aucun genre de programmes à l'antenne, pas même la « télé-réalité » à condition de « valoriser l'individu et non pas l'humilier ». Il aimerait que France 2 trouve son feuilleton à l'image de « Plus belle la vie » sur France 3. Il se réjouit du passage de France Ô en TNT nationale le 14 juillet dernier et estime que France 4 constitue un « point d'appui important pour rajeunir l'audience du service public ».
Il a aussi affirmé que toutes les innovations technologiques n'auront qu'un seul objectif : « offrir le plus grand nombre de contenus de qualité au public le plus large ».
Concernant la régie publicitaire, qu'il juge « performante »,  Rémy Pflimlin a affirmé que « si l'on décide de surseoir la suppression de la publicité, la question de la privatisation de la régie ne se pose plus ». Pour atteindre ses objectifs, il lui faut « des recettes pérennes, prévisibles et dynamiques ». A ce sujet, il est particulièrement attentif à l'évolution du marché publicitaire sur la fin d'année 2010.

Partager