Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoRecherche de plaisir et essoufflement des critères RSE parmi les tendances de la consommation un an après le confinement d’après Strategir et Bilendi

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

12/04/2021

Recherche de plaisir et essoufflement des critères RSE parmi les tendances de la consommation un an après le confinement d’après Strategir et Bilendi

Un an après le début du confinement de mars 2020, Strategir, en association avec son partenaire Bilendi, tire le bilan de l’évolution des comportements d’achats et de consommation par circuits de distribution d’après des données observées entre le 12 et le 17 mars 2021 comparées à celle de l’année précédente.
Dans un contexte éprouvant moralement, le consommateur cherche à se faire plaisir à travers la consommation : le besoin de se faire plaisir à travers ses achats était de 26% en mai 2020, il est désormais de 32%. 18% des consommateurs attendent que les marques proposent des produits plaisir, que l’on a plaisir à consommer (vs 11% en mai 2020).
Retrouver la nouveauté est également un marqueur fort : en mars 2021, 47% des consommateurs changent de marque parce qu’ils ont envie de nouveauté et 41% parce qu’ils recherchent de nouvelles caractéristiques / avantages produits.
La tendance locale reste la plus forte, malgré un certain essoufflement : 58% de Français attendaient plus de produits fabriqués en France en mai 2020, ils ne sont plus que 48% en mars 2021. La tendance environnementale s’érode légèrement : en mai 2020, près d’1 Français sur 3 attend davantage de produits respectueux de l’environnement, en mars 2021 ils ne sont plus qu’1 sur 4.
Partager