Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoPublicités cachées : TikTok s'engage à mieux protéger les utilisateurs européens

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

22/06/2022

Publicités cachées : TikTok s'engage à mieux protéger les utilisateurs européens

Le réseau social TikTok, accusé par le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC) de «ne pas protéger les enfants contre la publicité déguisée et les contenus inappropriés», s'est engagé à se conformer aux règles de l'Union européenne, a annoncé mardi la Commission européenne.
La Commission et des représentants des États membres avaient en mai 2021 engagé un "dialogue" avec cette plateforme de partage de vidéos, propriété du géant chinois de l'internet ByteDance et très populaire auprès des enfants et adolescents, à la suite de la plainte du BEUC.
«La série de problèmes a été passée en revue, et TikTok s'est engagée à modifier ses pratiques», a indiqué l'exécutif européen dans un communiqué.
«Grâce à notre dialogue, les consommateurs seront en mesure de détecter tous les types de publicité auxquels ils sont exposés lorsqu'ils utilisent cette plateforme», a déclaré le commissaire européen à la Justice Didier Reynders, saluant «la volonté de TikTok de rendre plus transparente la manière dont elle exerce son activité économique».
De son côté la plateforme a assuré qu'elle «continuerait à s'efforcer de s'améliorer afin d'offrir la meilleure expérience TikTok possible à (sa) communauté».
Les utilisateurs peuvent désormais signaler plus facilement des publicités et des offres susceptibles d'inciter les enfants à acheter des biens ou services.
Ils sont invités à activer un bouton pour signaler qu'ils publient une vidéo dans le cadre d'un partenariat commercial avec une marque.
Pour les utilisateurs comptant plus de 10 000 abonnés, les vidéos sont examinées par TikTok «afin de s'assurer que le contenu est approprié», détaille l'exécutif européen.
«La promotion de produits et services inappropriés, tels que l'alcool, les stratagèmes pour +devenir riche rapidement+ et les cigarettes» est interdite, précise la Commission.
Les modalités d'achat et d'utilisation des pièces TikTok, la monnaie virtuelle de cette plateforme, sont clarifiées, de même que la manière d'obtenir des récompenses de TikTok et d'envoyer des cadeaux.
Le BEUC, qui regroupe des organisations de consommateurs de 32 pays dont l'UFC Que Choisir (France) et Test Achats (Belgique), a jugé que des «questions majeures n'étaient toujours pas résolues». «Nous sommes particulièrement inquiets du fait que le profilage et le ciblage des enfants avec des publicités personnalisées ne seront pas arrêtés par TikTok», a déclaré la directrice générale adjointe du BEUC, Ursula Pachl.
(Avec AFP)
Partager