Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoPublicité santé dans le monde : digital, print et OOH font chuter la domination du média TV d’après Zenith

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

20/08/2019

Publicité santé dans le monde : digital, print et OOH font chuter la domination du média TV d’après Zenith

Les investissements publicitaires du secteur de la santé progresseront de +3,6% en 2019 et en 2020 d’après une étude de Zenith portant sur 13 pays.
Le rythme de progression est légèrement moins important que la moyenne des autres secteurs (+4,8% en 2019 et +4,3% en 2020). Les USA et la Chine dominent largement les dépenses du secteur avec 86% du marché d’après l’agence media. Le faible niveau des autres pays s’explique par la réglementation qui exclut la communication des médicaments sans ordonnance. La TV représentait 54,7% des investissements pub en 2018, une part bien plus importante que sa part moyenne sur l’ensemble du marché (30,8%). Toutefois, la part de la TV est appelée à baisser de -4,6% en 2019 et -5,2% en 2020 et 2021.
En revanche, l’OOH, avec 4% des investissements, connaît des progressions à 2 chiffres dans le secteur de la santé : +11% en 2018 et +15% en 2019.
Le digital qui pèse 34% des investissements en 2018 est appelé à dépasser la TV en 2021 d’après Zenith, en absorbant 46% des dépenses.
A contre-courant d’autres secteurs, la publicité dans la presse quotidienne progresse de +6% en 2018 pour atteindre 17% des dépenses en 2021.
 
L’étude couvre l’Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, la France, l’Allemagne, l’Inde, l’Italie, la Russie, la Corée du Sud, l’Espagne, le Royaume-Uni et les États-Unis. La publicité santé inclut tout ce qui suit et pouvant être annoncé sur chaque marché : médicaments en vente libre, médicaments sur ordonnance, marques et fabricants pharmaceutiques, assurance maladie, équipement médical, produits et services de conditionnement physique et de régime, hygiène produits, et verres correcteurs et lunettes.
 
Partager