Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoPour l’IAB France, le blocage de la pub par Mozilla porte atteinte aux intérêts du consommateur

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

13/03/2013

Pour l’IAB France, le blocage de la pub par Mozilla porte atteinte aux intérêts du consommateur

L’IAB France a pris position hier contre la décision de Mozilla de bloquer par défaut, dès le début du mois d’avril, les cookies tiers. Pour l’association, cette décision «impacte une part importante de l’industrie de la publicité en ligne et remet en cause les initiatives de cette filière en faveur de plus d’information et de choix pour le consommateur». S’appuyant sur l’exemple de la plateforme européenne Your Online choices qui permet aux internautes d’obtenir une information «claire et complète» et de contrôler par eux-mêmes le paramétrage de leurs cookies, l’IAB France note que «l’approche de Mozilla risque de rendre aujourd’hui caducs tous ces efforts et de priver le consommateur des avantages dont il bénéficie jusqu’à présent». L’IAB France souligne par ailleurs «le rôle positif» de la publicité en ligne qui «contribue à financer les contenus, services et applications dont les internautes profitent à moindre coût».
Enfin, l’IAB France explique s’être prononcé le 20 février en faveur du principe «sans exception» de neutralité du Net qui doit «être préservé». L’association rappelle ainsi que le Net bénéficie à l’ensemble des acteurs du numérique et que dans le même temps, elle s’inquiète que des acteurs privés puissent s’octroyer le droit de réguler certains contenus pour des raisons commerciales. Un droit qui, selon l’IAB France, porterait atteinte aux droits et libertés des internautes. L’association avait donc demandé fin février aux pouvoirs publics de protéger la neutralité par «tous les moyens». Elle devrait être «garantie par le législateur au plus haut niveau, si ce n’est pas la Constitution, au moins par la loi», avait souhaité l’IAB France.

Partager