Vous êtes ici

Ajouter à mon espace perso«Potentiellement, l’offre dentsu gaming est adaptée à tous nos clients», Itw de Benoit Régent

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

5/10/2021

«Potentiellement, l’offre dentsu gaming est adaptée à tous nos clients», Itw de Benoit Régent

Dentsu ouvre, au niveau mondial, dentsu gaming (voir archive). En France, l’entité sera incarnée par Benoit Régent, Directeur du département prospective de dentsu France, qui détaille les objectifs et le positionnement de la structure au sein de groupe en replaçant le gaming dans son évolution actuelle loin des stéréotypes.
 
100%MEDIA : Comment va s'articuler le déploiement de dentsu gaming en France ?
 
Benoit Régent : Nous avons constitué une équipe transversale avec des représentants de tous les savoir-faire nécessaires pour travailler efficacement dans cet univers. Non content d’être des experts, la grande majorité d’entre eux sont des gamers passionnés. Ils ont co-construit une offre claire structurée sur les 5 piliers permettant aux marques de s’exprimer dans les jeux : la conception de serious games ; le display et la performance ; sponsoring de talents du gaming et de l’esport en particulier en streaming ; prises de parole événementielles, tournois ou événements mixant physique et virtuel ; placements de produits pertinents pour s’intégrer au gameplay et offrir des bénéfices de marque aux joueurs. Quelle que soit l’entité avec laquelle traite un client, il y a donc un représentant de dentsu gaming. La France est l’un des pays européens les plus avancé mais le fait de pouvoir s’appuyer sur un centre d’expertise global en plus de l’expertise de dentsu Japon nous ouvre de nouveaux horizons.

100%MEDIA : A quels types de clients cette offre est-elle adaptée ?
 
B.R : Potentiellement tous, car notre ambition consiste à démontrer de manière pédagogique toutes les opportunités possibles au sein du gaming qui s’est extrêmement démocratisé. Il faut lutter contre les idées reçues comme quoi le gamer type est jeune et masculin ou que l’esport ce sont des gens qui jouent à Fifa en ligne. Cela va faire plus de 5 ans que nous sommes hyper actifs sur le sujet, mais la crise covid a accéléré les usages et c’est pour ça que l’année dernière nous avons présenté à l’Union des marques notre stratégie gaming. Au-delà de nos clients déjà actifs comme Kellogg’s, Mastercard, BMW ou Chupa Chups, il faut répondre à tous les autres qui s’interrogent sur l’efficacité et le ROI. C’est la raison pour laquelle nous pilotons une mission étude au sein de l’IAB pour que le gaming soit aussi bien mesuré que tous les autres points de contact. Il y a un vrai champ de recherche qui s’est ouvert à l’initiative de Gadsme en collaboration avec plusieurs acteurs comme Google, Voodoo ou encore Gameloft.

100%MEDIA : Comment allez-vous incarner cette fonction en plus des autres dans le groupe ?
 
B.R : La mission du département prospective c’est d’accompagner nos clients sur leur transformation digitale et d’intégrer l’innovation technologique dans leur mix de communication. Dentsu gaming s’inscrit donc parfaitement dans notre ambition de devenir pionniers du monde post-publicitaire. Ça passe d’abord par beaucoup de pédagogie auprès des clients pour présenter les différents profils de gamers et leur intérêt à intégrer le gaming dans leur stratégie. Pour beaucoup, c’est tout aussi compliqué à appréhender que les blockchains, la réalité augmentée ou les robots, pour ne citer que quelques sujets que nous traitons. Ensuite, j’ai la chance d’animer le collectif de talents qui constitue l’équipe et de les nourrir de toutes les innovations gaming qui sont remontées par le réseau. Et ça, c’est une belle aventure au quotidien.
Partager