Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoPas d’incidence de la crise sur les indicateurs de visibilité, de brand safety et de fraude au 1er semestre 2020 d’après IAS

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

7/10/2020

Pas d’incidence de la crise sur les indicateurs de visibilité, de brand safety et de fraude au 1er semestre 2020 d’après IAS

Dans le monde, les niveaux de visibilité ont augmenté sur tous les formats, dans tous les environnements et dans tous les pays par rapport au 1er semestre 2019 selon le Baromètre de la qualité média digitale d'IAS pour le 1er semestre 2020. Le taux de visibilité moyen dépasse les 70%, notamment grâce aux progressions des environnements mobiles.
En effet, le taux de visibilité mobile in-app gagne 8,5 points en un an pour atteindre 70,8% d'impressions visibles. En France, le format publicitaire vidéo continue de surperformer avec 79,9% d'impressions vidéo visibles sur desktop, soit le 2ème meilleur taux dans le monde derrière l'Italie, à 85%.
En revanche, la visibilité du format display en France reste en-deçà des moyennes mondiales avec 69,4% d'impressions display visibles sur desktop (- 2,5 points par rapport à la moyenne mondiale), 62% d'impressions display visibles sur web mobile (- 5,6 points) et 64,8% d'impressions mobiles in-app visibles (- 6 points).
Concernant le risque brand safety, il diminue légèrement dans le monde par rapport à 2019, et cela dans tous les environnements et sur tous les formats. En France également, IAS observe cette tendance à la baisse du risque brand safety sur les formats display et sur la vidéo en environnement web mobile. Cependant, le risque reste élevé sur les formats vidéo avec 8,6% d'impressions vidéo risquées sur desktop et 8,1% d'impressions vidéo risquées sur web mobile.
Sur la durée d’exposition, elle est stable sur tous les supports sauf sur le display mobile in-app qui gagne plus de 4 secondes en un an (24,24s au S1 2020 vs 20,18s au S1 2019). Sur ce support, la France est dernière avec 13,05s en 2020 contre 27,95s en Australie.
La durée moyenne d’exposition est de 23,53s sur Desktop (24,85s en France) et de 15,58s sur mobile (14,04s en France).
Quant aux taux de fraude publicitaire, ils restent à un très faible niveau dans le monde lorsque les campagnes publicitaires font l'objet d'un filtrage préventif des impressions frauduleuses. Au premier semestre 2020, seules 0,3% à 0,8% des impressions de campagnes optimisées contre la fraude sont frauduleuses (de 0,2% à 0,3% en France). Cependant, le risque de fraude reste élevé pour les campagnes ne faisant pas l'objet d'un filtrage préventif des impressions frauduleuses. Celles-ci comptent entre 6,9% et 13,2% d'impressions frauduleuses selon le format et l'environnement. Ce sont en particulier les formats display qui sont le plus la cible des fraudeurs avec 13,2% d'impressions frauduleuses sur desktop et 13% sur web mobile.
Partager