Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoParoles de partenaire, «L’inefficience naît de la fragmentation technologique» par Pierre Antoine Durgeat

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

11/01/2019

Paroles de partenaire, «L’inefficience naît de la fragmentation technologique» par Pierre Antoine Durgeat

Nous donnons la parole cette semaine aux partenaires du prix Agence Media de l’Année France by OFFREMEDIA. Aujourd’hui, Pierre Antoine Durgeat, CEO et founder d'Adventori :
Pour notre écosystème, améliorer la performance est un objectif quasi unique, voire obsessionnel. D’abord recherché à travers l’optimisation des leviers médias, il l’est désormais dans l’optimisation de la création. La complexité de mise en œuvre s’en voit augmentée d’autant plus ; en conséquence, il est temps de repenser l’exécution des campagnes afin de créer un gain de productivité et une organisation business efficace.
 
Lorsqu’ils ne sont pas unifiés, tous ces sujets – la scénarisation créative, la déclinaison des messages, l’intégration de données, la compatibilité technologique, le trafficking de tous formats publicitaires, les protocoles de mesure, l’application des règles business, l’accès aux rapports de campagne –deviennent de réels points de friction et d’inefficience.
Ainsi, synchroniser les technos et organiser les données nécessaires au déploiement d’une campagne nécessitent un pilote dans l’avion, au service de l’annonceur, et décomplexé de l’écosystème. L’objectif est clair, sortir la campagne dans les temps et sans erreurs. En effet, le coût combiné du retard, du manque de coordination, des incompatibilités et des manquements devient rapidement plus important que les gains obtenus grâce aux technologies d’optimisation, ces dernières étant d’autant plus efficaces que l’organisation et les indicateurs sont clairs. Et si la bonne exécution d’une campagne nous faisait collectivement gagner 50% de perf ?
 
Partager