Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoOpinion Way mesure le ressenti des Français vis-à-vis du rapport entre les Médias et le Développement Durable

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

31/05/2010

Opinion Way mesure le ressenti des Français vis-à-vis du rapport entre les Médias et le Développement Durable

A l’occasion des 2èmes rencontres Médias et Développement Durable organisées par le Domaine des Fontaines et Offremedia en partenariat avec l'UDECAM, l'UDA, l’institut Opinion Way (également partenaire de l'événement) a présenté en exclusivité les résultats de l’étude « Les Français, le Développement Durable et les Médias », réalisée du 19 au 21 mai 2010, auprès de 1 055 personnes de 18 ans et plus.
Ces résultats ont été comparés à ceux de la première étude réalisée en 2009.
Denis Pingaud, vice-Président d’Opinion Way, a tiré sept enseignements majeurs de cette étude :
- Les Français sont de mieux en mieux avertis de ce que signifie le développement durable : 63% en connaissent la bonne définition (« Un développement économiquement efficace, socialement équitable et écologiquement soutenable ») versus 40% en 2009.
- Ils sont plus sceptiques qu’en 2009 sur les capacités d’agir des citoyens, des entreprises, de l’Etat ou des médias. Seuls 51% estiment que « Chacun d’entre nous est responsable, par ses gestes, du développement durable » contre 70% en 2009.
- Les médias ne consacrent toujours pas suffisamment de place au développement durable. 57% trouvent qu’ « il n’y a pas assez d’information sur le développement durable dans les médias ».
- La qualité de l’information sur le développement durable dans les médias demeure très discutée : 33% jugent que « l’information sur le développement durable dans les médias » est de bonne qualité (vs 42% en 2009) et 57% la trouvent de mauvaise qualité (vs 45% en 2009).
- Les magazines spécialisés et les sites d’information en ligne sont les médias de référence pour le développement durable, devant la radio et les quotidiens nationaux. La télévision est le média qui inspire le moins confiance sur ce thème.
- La source privilégiée d’information sur le développement durable demeure Internet, qui est la première source pour 76% des sondés (versus 65% en 2009).
- Les Français sont très partagés sur le rôle principal des médias en matière de développement durable. Les quatre rôles proposés arrivent au coude à coude : apporter une information factuelle (31% de tout à fait d’accord), alerter sur les risques de catastrophes (30%), susciter le débat et les controverses (30%) et faire de la pédagogie (26%).

Partager