Vous êtes ici

Ajouter à mon espace perso«Nous allons aborder des nouveaux leviers comme le DOOH, l’Audio ou la TV adressée». Itw de Frédéric Olivennes

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

23/10/2019

«Nous allons aborder des nouveaux leviers comme le DOOH, l’Audio ou la TV adressée». Itw de Frédéric Olivennes

Tandis que l’AdTech Summit se prépare, Frédéric Olivennes, Directeur général de Weborama France et Président de l’IAB France, établit un premier bilan de sa présidence à la tête de l’association. Il détaille également sa feuille de route pour l’année à venir avec, notamment, des nouveaux adhérents, des nouveaux champs d’action et le travail autour des CMP.
 
100%MEDIA : Quel bilan faites-vous de vos 18 mois de mandat à la tête de l'IAB France ?
 
Frédéric Olivennes : La représentativité issue de l’élection du board Advertise!2020 a donné une nouvelle impulsion. Nous avons resserré les liens entre les membres de la communauté «sell-side & tech» autour de 15 groupes de travail, centrés sur les problématiques métiers les plus actuelles de notre écosystème : privacy, transparency, vidéo, audio, etc. L’IAB est redevenue ce lieu unique de dialogue et de production entre experts sur leurs sujets-clés, avec l’objectif central de faire la pédagogie d’une complexité technologique croissante (ex. Guide de la traçabilité des flux programmatiques, Baromètre d’adoption des CMP par les éditeurs, à venir une Infographie sur les nouveaux formats vidéo Simid/Omid). Nous avons emménagé dans les mêmes locaux que le SRI et unissons nos forces sur les sujets qui le justifient, ainsi qu’avec toutes les autres associations de l’interprofession, avec qui nous sommes unis dans la concertation stratégique actuelle avec la CNIL. Par ailleurs, nous travaillons de mieux en mieux avec le réseau international, tant avec l’IAB Europe que l’IAB Tech Lab, avec qui nous organisons cette année la 2ème édition de l’AdTech Summit, le nouveau rendez-vous annuel de l’IAB en France.
 
100%MEDIA : Quels insights souhaitez-vous aborder lors du prochain AdTech Summit ?
 
F-O : En une journée de plénière et de workshops, 50 intervenants français et internationaux aborderont 10 topics alliant considérations stratégiques et enjeux technologiques. Certains porteront sur des sujets business - la TV adressée ou le Retail Media - d’autres sur les questions fondamentales de transparence et de sécurité pour les marques - d’autres encore seront plus technologiques, sans oublier l’évolution des métiers et des modèles. Mais toujours sous le signe de l’expertise et du partage. Valeurs partagées - sous-titre de cette édition – rappelle la mission de l’IAB de promouvoir les meilleures pratiques et de créer des standards pour développer la valeur. C’est donc une journée très opérationnelle, même si elle est aussi l’occasion pour les professionnels de networker. Et nous souhaitons toujours avoir la présence de personnalités institutionnelles dont l’action concerne directement le développement du business de notre écosystème. Cette année, la nouvelle Présidente de la CNIL nous fait l’honneur de sa présence.
 
100%MEDIA : Quelle est votre feuille de route pour l’année à venir ?
 
F-O : D’abord, nous devons poursuivre ce qui a été engagé avec un fonctionnement toujours plus efficace et collaboratif. C’est une nouvelle étape de l’IAB France qui est finalement récente.
Elle est le cœur de la valeur que nous devons apporter à nos adhérents pour décider d’actions communes favorisant le développement. Sur les sujets réglementaires et de régulation, sur le programmatique, l’emploi, mais aussi sur les nouveaux leviers comme le DOOH, l’Audio ou la TV adressée. Nous avons déjà des groupes de travail extraordinairement compétents, délégués par de nombreuses entreprises représentatives de la «biodiversité» du secteur. Ensuite nous devons développer des actions pédagogiques car notre rôle va être central dans les années à venir. Les développements technologiques s’effectuent de plus en plus soudainement. La complexité technologique issue de la multiplication des points de contacts digitaux des marques va aller croissante. Nous pourrons compter sur la participation active de nouveaux adhérents diverses parmi lesquels Snapchat, Bouygues Telecom, Brut, Adobe, WhiteOps, SoundCast, SmileWanted, Commanders Act, Skaze ou encore Phenix Digital, et d’autres à venir.
Enfin, l’IAB France est membre du réseau IAB qui forge les normes de la publicité digitale mondiale. Nous allons continuer à développer notre influence dans ce réseau à travers nos adhérents élus dans différentes instances de l’IAB Europe et du TechLab. Par exemple, l’IAB est la structure qui met en place l’outil et le protocole de transmission des informations relatives à la nouvelle réglementation en matière de privacy - le Transparency and Consent Framework (TCF) – pour permettre à l’écosystème du «precision marketing» de s’adapter. Nous allons poursuivre sa co-construction avec l’Europe et le TechLab et en faire la pédagogie pour une plus forte adoption en France.
 
Partager