Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLes dépenses des annonceurs (France Pub) très probablement de nouveau au dessus de 30 milliards à fin 2010, mais à quel niveau ?

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

30/09/2010

Les dépenses des annonceurs (France Pub) très probablement de nouveau au dessus de 30 milliards à fin 2010, mais à quel niveau ?

Pour France Pub, cette progression est encore fragile. Le début du redressement ayant été constaté au dernier trimestre 2009, l’évolution de l’année 2010 dépendra fortement du comportement des annonceurs au dernier trimestre 2010.

France Pub envisage 2 scénarios :
▪ Le scénario de consolidation (ou scénario d’acquis de croissance) : les annonceurs maintiennent au second semestre leurs investissements au niveau moyen atteint au premier semestre.
▪ Le scénario de poursuite du rattrapage (ou scénario tendanciel) : les investissements publicitaires continuent de progresser au second semestre à un rythme légèrement inférieur à celui observé depuis le début de l’année.
En fonction de l’un ou l’autre scénario, les dépenses de communication pourraient évoluer entre +1,6% et +3,1% : entre 2,4% et 4,3% pour les médias ; entre 1,2% et 2,4% pour le hors média.

Tableau2

Partager