Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLa mobilité évolue de façon opposée entre les grandes agglos et le reste du territoire

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

14/08/2009

La mobilité évolue de façon opposée entre les grandes agglos et le reste du territoire

Dans une étude publiée le 31 juillet dernier, l’Insee étudie l’évolution de la mobilité entre 1994 et 2008 en France. L’institut dénombre 175 millions de déplacements locaux quotidiens en semaine (+4,5% vs 1994). Cette augmentation est liée à la croissance démographique (+ 8 % sur la période).
Le temps de transport quotidien moyen est de 68 minutes dans les grandes agglos en 2008 (-3mn vs 94) contre 64 minutes dans les autres zones (+4 mn).
Les évolutions contrastées sont dues d’une part à un éloignement croissant entre les zones d’habitat et d’activité dans les zones faiblement urbanisées et à une rationalisation du temps activité/transport dans les grandes agglos.
En 2008, dans les grandes agglos, les transports à pied ou à vélo (31% des transports, +2pts vs 1994) progressent légèrement tandis que la voiture (55% des transports, -1pt) et les transports en commun (12% des transports, -1pt) stagnent.
 

Partager