Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoNetflix pourrait récupérer jusqu’à 300 M€ en France en cas de facturation du partage des codes

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

3/06/2022

Netflix pourrait récupérer jusqu’à 300 M€ en France en cas de facturation du partage des codes

Alors que Netflix a perdu 200 000 abonnés dans le monde au premier trimestre, par rapport à la fin 2021 (voir archive), la plateforme a entrepris de resserrer la vis du côté des partages d'identifiants, qui permettent à de nombreuses personnes de ne pas payer pour l'accès à la plateforme.
Plusieurs expérimentations ont lieu dans plusieurs pays dans le monde. Au mois de mars, le Pérou, le Costa Rica et le Chili ont été les premiers concernés par cette mesure. Selon plusieurs sources de presse, les retours sont très mitigés.
Selon une étude NPA Conseil / Harris Interactive, 8 à 9 % des abonnés Français partagent leurs codes hors foyer. D’après la projection, si 100% des «partageurs» souscrivait à une option payante à 3€ TTC par mois, si l’ensemble adoptait l’abonnement essentiel, si tous retenaient l’abonnement standard, les recettes additionnelles pourraient approcher la centaine de millions d’euros, et atteindre jusqu’à 300 M€. Selon NPA Conseil, «ces hypothèses ne valent pas prévision mais simple ordre de grandeur permettant d’alimenter la réflexion».
Partager