Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoNEON, le nouveau magazine de Prisma Média, sera demain en kiosques avec un rythme bimestriel

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

20/03/2012

NEON, le nouveau magazine de Prisma Média, sera demain en kiosques avec un rythme bimestriel

NEON se veut un magazine mixte générationnel qui s’adresse aux 25-35 ans. Le titre ne s’interdit aucun sujet, tant qu’il aborde la vie des 25-35 ans : société, politique, culture, consommation, voyage, mode avec un ton spécifique.
NEON propose des enquêtes et des articles longs, rythmés par des brèves insolites.
Il s'installera dans un premier temps sur un rythme bimestriel : les numéros 2 et 3 sont prévus les 16 mai et 11 juillet. Le magazine compte 148 pages. Il sera lancé au prix de 1,50 euro, puis de 3,50 euros en rythme de croisière. L’objectif de diffusion est de 80 000 exemplaires.
En Allemagne, pays d’origine de la marque, NEON a diffusé environ 230 000 exemplaires.
Tarif brut de la simple page : 12 000 €
Olivier Carpentier, rédacteur en chef précise : «NEON est un magazine d’info optimiste, chaleureux, un miroir pour le lecteur, une fenêtre ouverte sur le monde, mais aussi un mode d’emploi de la vie quotidienne.»
Son ambition est de répondre aux aspirations des trentenaires, à leurs envies de légèreté, à leur volonté de donner du sens au monde, à leur besoin de se nourrir d’expériences et aussi à celui d’appartenir à une communauté. Le magazine est organisé en six grandes parties : «Partager» (brèves, actu), «Voir» (sujets d’actualité, reportages), «Ressentir» (le corps, les sentiments, la psychologie), «Connaître» (les autres et moi : boulot, travail, comportement et vie sociale), «Avoir» (consommation) et «Respirer» (culture).
La marque NEON est lancée simultanément via une page Facebook (qui compte d’ores et déjà près de 13 000 fans), une application pour tablette et un site Internet, qui sera lancé dès le mois d’avril. Tous les sujets éditoriaux seront conçus de manière bi-médias (vidéo et texte).

Partager