Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoMédias et développement durable, une alliance stratégique

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

1/06/2009

Médias et développement durable, une alliance stratégique

Une semaine avant la journée mondiale de l’environnement,  fixée au vendredi 5 juin, nous avons organisé avec Offremedia les Premières Rencontres Médias et Développement durable au Domaine des Fontaines.
Quels en sont les principaux enseignements ?
Premier enseignement, l’impulsion vient du public, comme le montre l’étude réalisée par Opinion Way en exclusivité pour Capgemini Gouvieux (1) et dévoilée lors de ces rencontres : 66% des Français estiment  « qu’il n’y a pas assez d’informations sur le développement durable dans les médias ».  Les Français estiment par ailleurs que le rôle des médias est d’abord « d’apporter une information factuelle » (90 %) ou « d’alerter sur les risques de catastrophe » (87 %).
Deuxième enseignement, tous les médias –presse, radio, tv-  sont concernés par le sujet mais internet s’affirme déjà comme un vecteur d’avenir puissant par ses capacités de recherche d’information, de mise en commun, d’implication et de fidélisation.
Troisième enseignement,  le développement durable, thème de nombreuses campagnes de communication, est synonyme de nouveau business pour des régies ou pour d’autres opérateurs.
Quatrième enseignement, la démarche de développement durable, en application de la loi NRE, pénètre lentement les modes de gestion et les processus (de fabrication notamment) des acteurs de la filière.
Cinquième enseignement, les avancées réalisées par les médias français sont encore loin de certains modèles anglo-saxons, notamment dans la conception et la diffusion de contenus dédiés.
De l’avis de tous, une ère différente s’ouvre. A l’instar de la numérisation qui bouleverse les relations entre les opérateurs, le développement durable va redéfinir les interactions  entre médias, annonceurs et public dessinant une « nouvelle économie des médias » porteuse de sens, vigilante devant les risques, génératrice d’échange des meilleures pratiques et valorisante pour les hérauts d’une planète plus responsable. Dans le secteur des médias aussi, l’écologie transformationnelle pourrait bien révéler ses vertus. Ne les boudons pas !

 

(1) : L'étude intégrale est disponible sur ce lien

Partager