Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoMediabrands revoit ses prévisions de croissance du marché publicitaire 2012 à la baisse, à +5% dans le monde et à -0,3% en France

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

8/12/2011

Mediabrands revoit ses prévisions de croissance du marché publicitaire 2012 à la baisse, à +5% dans le monde et à -0,3% en France

Après les prévisions de 2012 d'Omnicom Media Group publiées cette semaine (voir archive) et celles de ZenithOptimedia qui a revu légèrement à la baisse ses prévisions mondiales de croissance d'investissements publicitaires, à +4,7% (voir archive), c'est MagnaGlobal, l’entité stratégique mondiale pour les médias du groupe Mediabrands qui, à son tour, revoit à la baisse ses prévisions et estime la croissance du marché mondial à +5% en 2012, versus +6,5% dans son communiqué de juin 2011. Pour 2011, la croissance est également revue à la baisse : +4,7% versus +5,2%.
Selon MagnaGlobal, les événements sportifs de l’année 2012, ainsi que la taille critique et le dynamisme des pays constituant le groupe des «BRIC» (Brésil, Russie, Inde, Chine), contribueront à soutenir la croissance mondiale malgré l’aggravation des perspectives économiques. Ces quatre pays contribuent déjà à 45 % de la croissance mondiale en 2011. La Chine deviendra le deuxième plus grand marché publicitaire en 2012, derrière les USA en dépassant le Japon.
Internet deviendra en 2012 le deuxième média, après la télévision mais devant la presse quotidienne, et atteindra une part du marché mondial équivalente à 20%. La croissance du marché publicitaire de l'Internet est estimée à +16,9% en 2011 (+58,5% pour la vidéo en ligne) et à +11,2% en 2012.
En France, après une année 2010 à +5,8%, l'évolution est estimée à +1,4% en 2011 et à -0,3% en 2012. L'année prochaine, la croissance française de l'Internet est prévue à +6,3%, boostée par la vidéo (+32%) et par l'Internet mobile (+73%). La télévision et la publicité extérieure (cinéma inclus) devraient augmenter respectivement de +0,3% et de +1,4%. Les autres médias français sont prévus à la baisse : presse quotidienne (-7,5%), presse magazine (-3,5%) et radio (-3,1%).

NL403-graph-mediabrands

Partager