Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoMarie Claire dévoile une étude sur les enjeux environnementaux vus par les femmes

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

9/06/2021

Marie Claire dévoile une étude sur les enjeux environnementaux vus par les femmes

A l’occasion d’une conférence sur la thématique des femmes face aux enjeux environnementaux, organisée par le Think Tank «Agir pour l’égalité» porté par le mensuel féminin Marie Claire en partenariat avec le Connecting Leaders Club, Marie Claire dévoile les résultats d’une étude sur le sujet.
Il en résulte que 9 Françaises sur 10 sont conscientes du risque écologique lié au changement climatique. Le principal moteur d’action est la peur pour les conditions de vie des générations futures et la santé : 8 femmes sur 10 craignent pour leur santé et celle de leur famille.
Il en ressort aussi que les Françaises estiment que la protection de l’environnement est le fait de tous, cependant la responsabilité incombe d’abord aux entreprises, aux pouvoirs publics et aux agriculteurs. 90% des Françaises sont sensibles aux engagements sociétaux des entreprises.
Troisième point : toutes les Françaises ont une perception positive de leurs actions éco-citoyennes ; 95% agissent au quotidien pour l’environnement et ne le vivent pas comme une contrainte et 68% pensent que c’est même une satisfaction de s’engager.
En quatrième, 85% des Françaises souhaitent consommer moins mais mieux. Les marques doivent se positionner en tant qu’accompagnateurs de ce comportement. Les femmes estiment en effet qu’il est essentiel que les entreprises tiennent compte du fait que consommer plus responsable ne doit pas représenter un coût pour le consommateur.
L’étude souligne que 7 femmes sur 10 privilégient les marques françaises dans leurs achats. 81% boycottent additifs et conservateurs dans l’alimentation et 67% achètent des cosmétiques sans paraben.
Elle montre aussi que la pandémie a fait évoluer le rapport des Françaises à la mobilité. Même si la voiture reste encore le mode de transport le plus utilisé, pour les déplacements quotidiens, 81% privilégient la marche à pied et 41% le vélo.
Enfin, le confinement semble avoir renforcé les envies de consommation durable. 68% des françaises affirment que la crise leur a donné envie de changer de vie.
Partager