Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoMagna anticipe une croissance du marché publicitaire de +3,9% en 2019 et de +3,6% en 2020 en France

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

18/06/2019

Magna anticipe une croissance du marché publicitaire de +3,9% en 2019 et de +3,6% en 2020 en France

Dans le monde, Magna (IPG Mediabrands) revoit ses prévisions à la hausse dans le monde pour les recettes publicitaires à +5% contre +4,7% indiqués en décembre 2018 grâce à une activité plus soutenue que prévue au premier semestre 2019 dans plusieurs marchés clés, notamment les Etats-Unis et la Chine.
Magna prévoit que les recettes publicitaires numériques vont représenter plus de la moitié du total des recettes publicitaires (51%) pour la première fois cette année. Les recettes publicitaires numériques vont poursuivre leur croissance à deux chiffres, même si le marché sera plus mature qu’en 2018 : +14% cette année, contre +19% l’année dernière. Les recettes publicitaires traditionnels vont reculer de -3% avec tous les médias en baisse sauf la publicité extérieure qui devrait progresser de +5%.
En Europe, la croissance du marché publicitaire ralentit +5,6% en 2018, +3,9% en 2019, +3,3% en 2020.
En France, après une croissance en 2018 vs 2017 calculée par Magna à +6,9% (+5,9% pour l’Irep sur le même périmètre), l’entité étude et recherche de Mediabrands prévoit une progression de +3,9% en 2019. «Après un premier trimestre robuste, la croissance des investissements publicitaires va ralentir en raison d'un environnement économique plus faible et de l'absence d'événements majeurs», affirme Magna qui anticipe -1% pour les recettes publicitaires linéaires (TV, presse, radio, OOH) et +11% pour la publicité numérique en net ralentissement. Les évolutions prévues par média : Télévision +1% ; presse écrite -9% ; radio -1% ; affichage +2,5% ; search +10% ; social +23% ; vidéo numérique +19%.
En 2020 : les recettes publicitaires linéaires devraient diminuer à nouveau légèrement (-1%), tandis le numérique poursuivra sa décélération (+9%), pour une croissance totale de +3,6%.
Partager