Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoM6 ouvre le capital de Bedrock, sa solution de streaming qui sera utilisée par Salto

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

16/03/2020

M6 ouvre le capital de Bedrock, sa solution de streaming qui sera utilisée par Salto

Le groupe M6 a annoncé vendredi ouvrir le capital de sa filiale technologique Bedrock, qui développe la plate-forme de distribution des contenus de la chaîne en ligne, du futur service Salto et d'autres diffuseurs européens. RTL Group, propriétaire allemand du groupe M6, va acquérir dans un premier temps 50% de la société, puis «le capital de Bedrock pourrait s'ouvrir à d'autres actionnaires», indique un communiqué de M6.
Cette plate-forme de consultation de vidéos, qui permet également la gestion des comptes utilisateurs et l'affichage de publicités ciblées, a été développée en interne pour les besoins de la plate-forme de télévision de rattrapage M6 Replay, puis pour le service de streaming vidéo 6Play.
«Le groupe M6 a anticipé dès 2008 le besoin et l'importance de ces technologies pour son activité», ajoute le communiqué.
Aujourd'hui, l'outil est également utilisé pour les chaînes du groupe en Europe : RTL Belgique, RTL Hongrie et RTL Croatie, et «Bedrock a pour ambition de fournir sa plate-forme technologique à d'autres diffuseurs européens, au-delà de RTL Group», afin de créer «un leader en Europe».
En France, Bedrock a notamment été choisi pour supporter techniquement le service de vidéo par abonnement Salto, qui doit être lancé en juin par les groupes TF1, M6 et France Télévisions.
Une plate-forme technologique est composée de «briques communes à tous les diffuseurs», a déclaré à l'AFP le président du directoire du groupe M6, Nicolas de Tavernost. «Or, que ce soit avec l'AVOD (plates-formes gratuites financées par la pub) ou SVOD (service par abonnement), c'est en mutualisant [les investissements] qu'on arrivera à avoir les services les plus efficaces», capables de concurrencer les géants du streaming comme Netflix.
«Il était logique de partager le capital pour nous donner les capacités supplémentaires pour nous développer», a ajouté Nicolas de Tavernost.
Basée à Lyon, la société Bedrock emploie 200 collaborateurs et vise «un doublement de ses effectifs d'ici 3 ans».
RTL Group, majoritairement détenu par le groupe allemand Bertelsmann, est le premier groupe de média audiovisuel européen, avec un chiffre d'affaires de 4,6 milliards d'euros sur les neufs premiers mois de 2019.
(Avec AFP)
 
Partager