Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoM le magazine du Monde développe le goût du lifestyle et va sortir un collector international à la rentrée

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

5/07/2019

M le magazine du Monde développe le goût du lifestyle et va sortir un collector international à la rentrée

Marie-Pierre Lannelongue, Directrice adjointe de la rédaction, refuse de parler de nouvelle formule pour M le Magazine du Monde mais préfère évoquer un nouveau chapitre pour les évolutions et les nouveautés du magazine et de la marque prévues à la rentrée.
Ce chapitre 2 intervient 8 ans après le lancement du magazine dont les chiffres sont positifs : en 2018, 1 438 pages de publicité hébergées, soit 2 fois plus que son prédécesseur, Le Monde Magazine. D’après Louis Dreyfus, Président du directoire du groupe Le Monde, la diffusion France payée du Monde fait un bond de +30% le jour de la sortie du magazine depuis son lancement. Par ailleurs, depuis 2014, la diffusion France payée du magazine mesurée par l’ACPM a progressé de +9% et atteint 279 022 ex en 2018.
Pour ce chapitre 2, le magazine va adopter, à partir du 27 septembre, une nouvelle typographie, modifier ses entrées d’article et va surtout créer une marque lifestyle pour ses rubriques loisirs et culture. Cette marque pourrait être «Le Goût», à l’image du compte lifestyle sur Instagram. Pour cela les comptes @m_magazine et @legoutdeM vont être fusionnés et enrichis éditorialement.
Sur le magazine ou en ligne, l’idée est de donner «plus de chaleur» et de commencer à parler directement au lecteur.
Il est encore question de goût avec le lancement du podcast «Le goût de….» qui fait parler un invité sur ses goûts pendant 30 minutes.
Enfin, la rédaction vient de boucler M International, un «objet à part» de grand format (280X360), et 256 pages type magazine de «coffee table». Un collector en langue anglaise qui «raconte la France», qui sortira le 23 septembre à 15 000 exemplaires et qui sera diffusé dans les enseignes de luxe, des hôtels et des galeries d’art dans plusieurs capitales internationales.
Le nombre de pages de publicités vendues n’a pas été communiqué pour le moment. 
 
Partager