Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoL'Opinion veut racheter la marque d’information financière btob L'Agefi

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

28/06/2019

L'Opinion veut racheter la marque d’information financière btob L'Agefi

Le quotidien l'Opinion est en passe de racheter le groupe L'Agefi, poids lourd de l'information financière en France, à Artémis, holding personnelle de François Pinault, ont confirmé mercredi à l'AFP deux sources proches du dossier.
Lancé en mai 2013 par Nicolas Beytout pour défendre une ligne résolument libérale et pro-européenne, l'Opinion est entré en négociations exclusives avec Artémis, qui avait décidé il y a plusieurs semaines de se séparer de L'Agefi, ont précisé ces sources, sous couvert d'anonymat, confirmant ainsi une information du site Capital Finance.
Contactés par l'AFP, la direction de l'Opinion et Artémis n'ont fait aucun commentaire. L'Agefi (à ne pas confondre avec le quotidien suisse Agefi), qui a fêté son centenaire en 2011, était longtemps resté le plus vieux quotidien de France en activité, jusqu'à l'abandon de sa version papier en 2005. Devenu un quotidien entièrement numérique électronique, qui fait toujours référence dans le milieu de la banque et des marchés financiers, il n'a pas totalement abandonné le papier, puisqu'il a parallèlement créé un hebdomadaire, L'Agefi hebdo.
Le groupe L'Agefi, qui compte une centaine d'employés dont une cinquantaine de journalistes, s'est développé ces dernières années, notamment en achetant en 2008 le site NewsManagers et en 2018 Indinvest. En outre, il a noué il y a deux ans un partenariat stratégique avec l'agence d'information financière Dow Jones (filiale de News Corp), après avoir repris son service en français. Enfin, il organise des événements dédiés au monde des affaires. 
Autant d'activités qui semblent pouvoir compléter ou prolonger celles de l'Opinion, quotidien ouvertement pro-business et qui compte une grande part de cadres supérieurs et dirigeants d'entreprises parmi ses abonnés et lecteurs.
Comme le souligne Le Monde, le partenariat entre L'Agefi et Dow Jones n'est peut être pas étranger à l'intérêt de l'Opinion pour le média financier, puisque le quotidien a lui-même tissé des liens importants avec le Wall Street Journal, qui fait également partie de News Corp, l'empire médiatique de Rupert Murdoch.
Artémis, holding de la famille de l'homme d'affaires François Pinault, qui détient notamment ses parts dans Kering et la maison de vente aux enchères Christie's, est présente dans la presse et l'édition à travers l'hebdomadaire Le Point, L'Agefi, le magazine Point de Vue (via un consortium d'investisseurs) et l'éditeur Tallandier.
(Avec AFP)
Partager