Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLocal, écologie et innovation mots clés pour incarner le sens des marques d’après une étude de LinkedIn et CSA

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

17/09/2020

Local, écologie et innovation mots clés pour incarner le sens des marques d’après une étude de LinkedIn et CSA

83% des directeurs marketing estiment que le sens et la confiance sont deux piliers prioritaires de la stratégie des marques dans l’ère post-Covid-19, selon une étude de l’Institut CSA pour LinkedIn réalisée en sortie de confinement. Selon les directeurs marketing, cette quête de sens et de confiance repose sur la communication interne et les pratiques vertueuses qui s’incarnent à travers l’image et la réputation (32%), les critères d’achat de l’entreprise (30%) et ses valeurs (23%).
Pour 66% d’entre eux, le sens que revêt aujourd’hui une marque a un impact positif sur la réputation à la fois en interne, à l’égard des employés et futurs employés de la marque, mais également à l’extérieur, sur les consommateurs (62%) et les autres parties-prenantes externes (62%).
Incarner le sens porté par une marque passe par le développement de l’économie locale, cité à 44%, le respect de l’environnement avec l’écologie (43%) et également de l’innovation (41%). Plus précisément, les directeurs marketing jugent prioritaire une production localisée en France (70%) primant sur le développement du bien-être des salariés (42%), la réduction d’une empreinte énergétique et un service client irréprochable (40%). On retrouve également le Made in France dans les leviers de confiance des clients à l’égard d’une marque, cité par 57% d’entre eux, au coude à coude avec le service client (58%).
Que ce soit pour communiquer sur le sens porté par une marque ou pour développer la confiance des clients, le constat est le même : les réseaux sociaux sont plébiscités, suivis du site internet de la marque. Les avis et commentaires sur les réseaux sociaux sont cités à 53%, suivis des informations présentées sur le site internet (42%) et les témoignages des salariés sur les réseaux sociaux (39%) devant les actions de marketing ou encore les informations publiées.
Si la crise sanitaire a mis à mal l’activité de nombreuses entreprises, le Covid-19 agit comme un véritable catalyseur et accélérateur du changement. Cette quête de sens qui existait déjà avant la crise sanitaire se voit renforcée par cette dernière : les marques veulent ainsi redonner un sens à leur action (66%) tandis que parallèlement les consommateurs prêtent davantage attention au sens porté par les marques (54%).
De ce fait, les marques vont devoir revoir leur manière de communiquer suite à la crise (53%). 41% des directeurs marketing déclarent que leur marque a déjà modifié sa communication depuis le début de l’épidémie du Covid-19, que ce soit la communication pour informer de l’activité durant le confinement (82%), le sens de l’activité pendant cette période (74%) et la mise en valeur de l’engagement des salariés (70%).
Néanmoins, ce changement de paradigme divise largement les professionnels du marketing : 50% jugent que l’attention accordée au sens est un simple effet de mode versus 47% estimant qu’il s’agit d’un changement durable des attentes des différents publics.
Étude réalisée auprès d’un échantillon national représentatif de 303 directeurs marketing de toutes tailles d’entreprises et de tous secteurs d’activités. Questionnaire administré par téléphone entre le 18 mai et le 9 juin 2020.
Partager