Vous êtes ici

Ajouter à mon espace perso L’Intelligence Artificielle, relève ou complément des études classiques ? Par Laurence de Villepin et Sidonie Kuentz, Kantar Insights

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

7/06/2022

L’Intelligence Artificielle, relève ou complément des études classiques ? Par Laurence de Villepin et Sidonie Kuentz, Kantar Insights

La récente pandémie et les guerres, en plus du terrible changement climatique, nous rappellent combien il importe aujourd’hui pour les États, les marques, et les consommateurs, de s’adapter constamment, que ce soit à une grande ou petite échelle.

Il est donc capital, tant pour les insights, le marketing et les instituts, d’avoir sous la main des solutions agiles, capables de répondre en temps réel aux problématiques des annonceurs. Que ce soit pour identifier les idées innovantes à fort potentiel, prédire et mesurer l’efficacité d’une campagne, ou son impact sur le ROI et la marque.

Pour répondre à ce défi, Kantar a lancé Link AI sur sa plateforme Marketplace, capable de prédire en 15 minutes le potentiel d’efficacité d’une pub TV.

Entrainée sur + 230.000 publicités, et 35 M d’interactions humaines sur 10 ans, cet AI n’a pas pour vocation de remplacer le consommateur, mais de permettre aux marques de lancer leurs campagnes de façon plus sereine, dans un contexte de temps et budget de plus en plus limités. Elle permet aussi de générer des métanalyses rapides et à faible coût pour renforcer l’intelligence collective des organisations. Véritable disruption pour la profession, elle ouvre l’accès aux études à toutes les marques !

C’est sur ces critères que nous avons choisi de démontrer la puissance et la simplicité de Link AI, à travers la mesure d’efficacité de 85 publicités, sur quatre pays (France, Italie, Belgique et Pays-Bas), et couvrant les plus grandes compétitions sportives de 2021.

Quels sont les grands enseignements de cette étude exclusive grâce à Link AI ?

• En France comme en Europe, les publicités autour du sport vont générer plus d’impact (+11%), d’agrément ou de réponse émotionnelle (+18%), d’implication (+45%), et captent ainsi l’attention des utilisateurs plus longtemps (+15%). En outre, elles communiquent plus efficacement la différenciation de la marque (+18%) que la moyenne des publicités, et la rendent plus attractive (+17%). En revanche elles sont moins susceptibles de générer des achats à court terme (-14%).

• Les publicités françaises sont plus portées vers le partage de valeurs et le soutien du monde sportif que leurs homologues européens (26% vs 12%, 23% vs 2%).

• Comparées à notre base de données, les publicités européennes semblent engendrer plus d’engagement (+45%), de différenciation (+26%), de plaisir (+18%), et d’attractivité (+17%), mais elles sont moins faciles à comprendre (-42%) et persuadent moins les consommateurs (-35%).

 

Laurence de Villepin, Senior Manager Insight & Data – Media & Creative, Kantar Insights

Sidonie Kuentz ,Head of Kantar Marketplace Central & Southern Europe, Kantar Insights

 
Partager