Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLibération renfloué à hauteur de 15 millions d'euros par le milliardaire tchèque Kretinsky

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

21/09/2022

Libération renfloué à hauteur de 15 millions d'euros par le milliardaire tchèque Kretinsky

Le milliardaire tchèque et patron du groupe de presse CMI (Elle, Marianne, etc.), Daniel Kretinsky, a volé au secours du quotidien, le renflouant à hauteur de 15 millions d'euros jusqu'à son retour à l'équilibre attendu en 2026.

L'homme d'affaires, déjà présent au capital du Monde, va prêter 14 millions d'euros au titre pour garantir son financement pendant quatre ans, selon un communiqué de la société Presse indépendante (PI), son propriétaire.

En parallèle, l'industriel s'est engagé à soutenir, via sa fondation, le « Fonds de dotation pour une presse indépendante »(FDPI, actionnaire majoritaire de Presse indépendante), auquel le groupe Altice a cédé Libé il y a deux ans.

Un soutien « qui prendrait notamment la forme d'une donation d'un million d'euros et d'une représentation au conseil d'administration du Fonds », selon un message interne du directeur général de Libération, Denis Olivennes.
 
Le prêt, octroyé par CMI, doit permettre de couvrir les pertes du titre, déficitaire malgré une forte croissance de ses ventes, tout en préservant son « indépendance » sous la main du FDPI, selon le communiqué, qui ne précise pas ce qui arriverait en cas de défaut de paiement dans 4 ans.
 
Cet apport ne consiste pas en une « obligation convertible » (en actions) et M. Kretinsky n'a « aucun droit sur le capital de PI ou de Libé », précise la société PI à l'AFP.
 
Le FDPI « se réjouit de l'arrivée à ses côtés » d'un « nouveau partenaire de qualité », y voyant « un gage de confiance dans l'avenir du journal », d'après le communiqué.
 
Egalement cité, M. Kretinsky se dit « heureux de participer ainsi à la pérennisation d'un journal indépendant et indispensable au débat démocratique ».
 
M. Olivennes avait annoncé dès juillet être à la recherche de 15 millions d'euros pour le journal.
 
D'après l'ACPM, Libé s'est écoulé à plus de 93.000 exemplaires par jour sur la période 2021-2022, soit une hausse de 11,14% par rapport à 2020-2021.
 
Le quotidien, dont le chiffre d'affaires a grimpé de 10% en 2021, à 31,5 millions d'euros, a par ailleurs réduit ses pertes d'exploitation à 7,9 millions, contre 12,3 millions en 2020.
(Avec AFP)
Partager