Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLibération entrevoit un retour à la croissance pour 2019 grâce aux initiatives digitales

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

8/02/2019

Libération entrevoit un retour à la croissance pour 2019 grâce aux initiatives digitales

Depuis le mois de septembre plus de 1 000 abonnés numériques rejoignent Libération (Altice France) chaque mois. L’augmentation des abonnés numériques atteint près de 40% sur 2018 déclarent les dirigeants de Libération. La croissance du numérique a permis de stabiliser la diffusion totale (numérique + print) en novembre à -1,2% versus -8% en novembre 2017 (chiffres APCM), précisent-ils.
La digitalisation s’est notamment traduite par le recrutement de plus de 15 développeurs et experts digitaux en 2018. Cette stratégie se poursuit début 2019 avec l’arrivée de Régis Verbiguié (ex Figaro) à la tête du digital et de Adèle Bacos (ex Médiapart) comme responsable CRM.
Les verticales de contenus mises en place à destination des abonnés génèrent de l’abonnement : après «Le P’tit Libé» », la verticale politique «Chez Pol» a été lancée, puis celle sur la food «Tu mitonnes» et enfin une dernière de jeux sous forme d’application, «Rajeux». Cette dernière a généré plus de 7 000 téléchargements dès les premières semaines de son lancement.
Au deuxième trimestre deux autres verticales verront le jour. «Idées et débats» transposera sur le digital la profondeur de cette rubrique, qui est un des marqueurs fort de l’identité du journal. Par ailleurs, «Libé Marseille» s’attachera à analyser les lignes de force de la ville, véritable laboratoire des évolutions de la société française.
L’application Libération bénéficiera d’une refonte complète au deuxième trimestre.
Pour Clément Delpirou, «l’ensemble de ces projets et des premiers résultats tangibles nous conduisent à envisager avec optimisme le retour à la croissance du chiffre d’affaires pour Libération en 2019, ce qui serait une première depuis 10 ans».

 

Partager