Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoL’IAB Europe publie sa Charte d’autorégulation de la publicité comportementale en ligne et propose au grand public un outil de gestion de ses données privées

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

14/04/2011

L’IAB Europe publie sa Charte d’autorégulation de la publicité comportementale en ligne et propose au grand public un outil de gestion de ses données privées

L’IAB Europe et l'IAB France ont présenté le 14 avril leur Charte paneuropéenne d’autorégulation de la publicité comportementale en ligne (PCL), signée par les principales sociétés de l’industrie en ligne. L’objectif est de «garantir une transparence renforcée et un pouvoir de contrôle par les internautes». Parallèlement, un portail paneuropéen, traduit en plusieurs langues, a été lancé afin de mettre à disposition du grand public un outil de gestion de ses données privées.
Les sociétés signataires de cette Charte (annonceurs, agences, éditeurs, régies) s’engagent à mettre en œuvre opérationnellement les obligations qu’elle implique avant juin 2012.
La Charte délivre un ensemble de bonnes pratiques, parmi lesquelles :
- être transparents quant à la collecte de données et aux pratiques associées à la publicité comportementale en ligne, fournir une information simple, claire et facile d’accès à travers plusieurs mécanismes,
- permettre au grand public le contrôle sur la publicité comportementale,
- garantir la sécurité des données collectées et leur conservation dans un temps limité,
- limiter la création de segments de ciblage spécifiques aux enfants,
- limiter la collecte de données dites « sensibles » à des fins de PCL…
Opérationnellement, pour renforcer le contrôle des consommateurs, une icône de référence européenne sera insérée dans les bannières de publicité comportementale afin d’avertir l’internaute de l’usage de ce procédé. Lorsqu’il cliquera sur cette icône, il sera dirigé :
- soit directement vers le site de la société apportant un service de publicité comportementale: l’internaute y trouvera toutes les informations indispensables à son choix d’acceptation ou de refus.
- soit vers le portail youronlinechoices.eu qui lui permet en quelques clics de gérer ses préférences de collecte et d’utilisation des données, y compris la possibilité de refuser ce procédé.

Partager