Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoL'Express va changer de patron

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

4/09/2018

L'Express va changer de patron

L'Express a officialisé lundi le départ de son patron Guillaume Dubois et annoncé la nomination d'un nouveau directeur de la rédaction «dans les prochaines semaines», selon un communiqué. «Dans l'intérim, Anne Rosencher (pour l'hebdomadaire) et Emma Defaud (pour le digital) assureront la direction de la rédaction aux côtés d'Alexis Lacroix, Christian Makarian, Éric Mettout et Mathieu Scherrer», indique le communiqué d'Altice France, propriétaire du titre (également propriétaire de BFM, RMC et Libération).
«L'équipe dirigeante rencontrera cette semaine les journalistes, les managers et les représentants des rédactions et du personnel pour les assurer de la vision et de l'engagement du groupe pour l'avenir de L'Express», poursuit le communiqué. Il assure que «la volonté du groupe, de ses actionnaires et dirigeants, est claire : retrouver les chemins pérennes de la croissance et de la rentabilité, poursuivre la transformation digitale, continuer à tout mettre en oeuvre pour faire de L'Express un media innovant, audacieux, rigoureux et apprécié». La Société des journalistes (SDJ) de L'Express avait dénoncé vendredi un «débarquement décidé dans la précipitation et l'impréparation», après des informations de presse sur le départ de Guillaume Dubois. «Guillaume a mené avec beaucoup d'énergie et de grandes compétences la première étape de la transformation de l'Express», salue le communiqué de lundi, publié à l'issue d'un comité d'entreprise. Guillaume Dubois avait été nommé en octobre 2016 pour relancer le titre dont les ventes souffraient. Il a réorganisé le magazine en rapprochant les rédactions papier et numérique (115 journalistes) et en mettant en place un accès payant sur le net. L'audience du site a fortement reculé, avec une baisse de 40% sur un an des visites en juillet selon l'ACPM (organisme qui mesure l'audience des médias, ndlr) tandis que côté papier, l'hebdomadaire s'est vendu en moyenne à 288.000 exemplaires en 2017, une baisse de 1,5% par rapport à 2016, dans un contexte morose pour les news magazines. Les noms d'Hervé Gattegno (JDD), Etienne Gernelle (le Point), Guillaume Roquette (Figaro Magazine), Pascal Riché (l'Obs) ou Patrick Cohen (Europe 1) circulaient comme potentiels successeurs.
(Avec AFP)
Partager