Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLes ventes de programmes audiovisuels français ont progressé en 2010, selon les statistiques du CNC

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

7/09/2011

Les ventes de programmes audiovisuels français ont progressé en 2010, selon les statistiques du CNC

En 2010, les ventes internationales de programmes audiovisuels français sont en nette progression (+5,1% par rapport à 2009) et s’établissent à 105,6M€. L’année 2010 est encore marquée par une certaine prudence dans les commandes de programmes par les diffuseurs étrangers. Par ailleurs, les nouveaux opérateurs investissent moins dans la production que les diffuseurs hertziens historiques.
Signe de la reprise des ventes sur le marché international, les deux tiers des sociétés exportatrices affichent un chiffre d’affaires en croissance en 2010, un tiers voyant le montant de ses exportations augmenter de plus de 50% par rapport à 2009.
Si l'on regarde les différents segments :
- Les ventes d’animation française progressent pour la deuxième année consécutive à 34,8M€ (+9,1% par rapport à 2009).
- Le documentaire reste bien orienté avec 26,4M€ de ventes à l’étranger (+13,7%).
- Les ventes de fiction subissent l’érosion se tassent à 19,1M€ (-11,6%).
- Les formats (fiction, jeux et variétés) continuent leur progression et atteignent 17,2M€ en 2010 (+4,9%).
Les ventes vers l’Europe de l’Ouest se stabilisent à 62,2M€ en 2010 (-1,1% par rapport à 2009), passant sous le seuil des 60% des ventes totales de programmes français à l’étranger. La zone sort de la crise et les nouvelles chaînes généralistes ou thématiques de la TNT prennent progressivement le relai des diffuseurs historiques dans l’achat de programmes, à des tarifs plus faibles exigeant de multiplier les actes commerciaux.
La croissance provient désormais de régions plus éloignées de nos frontières nationales. Elle se joue tout d’abord en Europe centrale et orientale, dont les importations sont en progression de 16,4% à 12,3M€, grâce aux ventes en Russie, en République Tchèque, en Slovaquie mais aussi auprès d’opérateurs transnationaux couvrant l’ensemble de la zone. Les ventes progressent de 18,6% en Asie / Océanie (10,2M€) grâce à une hausse significative dans les pays d’Asie du Sud-Est et au renforcement des liens avec un partenaire historique, le Japon. L’Amérique du Nord (+28,3% à 12,3M€) et l’Amérique latine (+61,1% à 3,7M€) démontrent également la capacité de la création française à s’imposer à travers le monde.

Partager