Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLes marques de luxe ont encore du potentiel sur les réseaux sociaux, selon une étude de Benchmark Group

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

13/01/2011

Les marques de luxe ont encore du potentiel sur les réseaux sociaux, selon une étude de Benchmark Group

Benchmark Group (société d'études et de formation spécialisée dans les nouvelles technologies) vient de publier une étude : «Les marques de luxe sur Internet : les meilleures pratiques sur les sites, l'opinion des clients» pour laquelle il a interrogé 558 clients de ces marques et analysé 40 sites issus des différents secteurs du luxe.
L’étude montre que les marques de luxe multiplient les initiatives sur les réseaux sociaux et que 17% de leurs clients déclarent les suivre sur ces supports. Mais pour autant, 89% des clients estiment que les marques sont mieux mises en valeur sur leur propre site contre 56% sur les réseaux sociaux.
«Les marques de luxe n'ont embrassé aujourd'hui que l'une des facettes des réseaux sociaux : elles relaient de l'information, proposent des exclusivités ou des contenus en avant-première, mais elles n'ont pas encore franchi le pas du dialogue avec la communauté. Elles se limitent pour le moment à une communication descendante», note Marion Dupeyrat, responsable de l'étude au Benchmark Group.
Pourtant, les internautes, en particulier les plus jeunes, aimeraient être davantage sollicités par les marques, notamment dans le cadre de la création de produits. Ainsi, plus des trois quarts des clients suivant une marque de luxe sur un réseau social jugent intéressante la possibilité de dialoguer avec le créateur de la marque et plus des deux tiers aimeraient participer à la conception d'un produit. Certaines marques, à l'image de Shiseido, de Burberry ou de Thierry Mugler ont déjà avancé dans cette direction mais c'est généralement au sein de leurs propres sites que l'on trouve ces espaces contributifs ou communautaires.

Partager