Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLes points positifs et les recommandations du CESP sur l’étude OneNext

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

24/08/2020

Les points positifs et les recommandations du CESP sur l’étude OneNext

L’audit du CESP sur l’étude OneNext de l’ACPM porte sur 27 899 interviews réalisées au cours de l’année 2019, de mars à décembre.
Le CESP souligne notamment les points positifs suivants : l’élaboration du plan de sondage et la constitution des échantillons qui permettent d’intégrer de manière pertinente l’échantillon Influence ; la qualité des formations dispensées aux enquêteurs, complètes et adaptées aux cibles à recruter ; l’organisation générale du dispositif d’enquête qui permet le recrutement d’échantillons de qualité sur les deux univers (15 ans ou plus et Influence) ; l’amélioration des taux de retour au questionnaire Audience au cours de l’année, sur toutes les cibles.
Le CESP recommande toutefois de consolider la montée en compétence des enquêteurs en stabilisant les équipes et en les formant tous sur la prise de profession des cibles Influence ; de mieux étaler les recrutements dans le temps afin d’avoir un nombre de questionnaires Audience réparti de façon homogène sur toutes les périodes de l’année ; de bien représenter les Non-Internautes dans l’échantillon en s’approchant de leur part réelle dans la population ; de mettre en place des actions pour tenir compte de la non-participation croissante de certains profils et de tenir compte des limites de la mesure passive dans l’utilisation qui en sera faite (taux de multi- équipement, nombre de smartphones enrôlés, dépôt du cookie sur un seul navigateur…).
Le Comité Scientifique souligne en outre que les résultats de OneNext 2019 ne sont pas comparables avec les éditions précédentes, les méthodologies des enquêtes ayant été profondément modifiées lors du renouvellement du dispositif.
 
Partager