Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLes membres du SNPTV prennent acte des conditions relatives au placement de produit dictées par le CSA

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

15/03/2010

Les membres du SNPTV prennent acte des conditions relatives au placement de produit dictées par le CSA

Depuis le 6 mars 2010, les fictions audiovisuelles et les vidéoclips peuvent désormais accueillir les marques. Dans un communiqué, le SNPTV a annoncé son engagement aux côtés des chaînes de télévision pour élaborer un contrat-cadre « favorable au développement du placement de produit dans l’intérêt et le respect de toutes les parties », organisations représentant les annonceurs et les producteurs incluses. Le Syndicat se réjouit par ailleurs que « seuls les produits pour lesquels la publicité est légalement interdite (tabac, alcool, médicaments sur prescription médicale) ou encadrée (armes à feu, préparations pour nourrissons) ne puissent faire l’objet d’un placement, hors édition littéraire et cinéma. ». Qualifié « d’exception franco-française », l’organisme regrette toutefois que les produits ou services d’un parrain ne peuvent être placés dans le même programme comme c’est déjà le cas dans l’Union Européenne et coutume Outre-Atlantique. Et de conclure : « les modalités du placement de produit « à la française » devraient aussi s’harmoniser avec l’ensemble des services de médias audiovisuels à la demande ».

Partager