Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLes journalistes ont-ils intégré la mutation numérique ?

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

8/07/2010

Les journalistes ont-ils intégré la mutation numérique ?

D’après la version 2010 du Sondage sur le Journalisme Numérique -Digital Journalism Survey-, les journalistes semblent s’habituer progressivement à jongler entre les exigences des médias numériques et papier. Ils perçoivent pour la première fois les nouveaux médias comme un atout, plutôt qu’un obstacle, pour la collecte et la présentation des informations. Bien que les journalistes n’aient pas d’autre solution que celle d’utiliser ces nouveaux médias, les résultats de l’étude montrent que ces derniers et leurs publications intègrent de plus en plus les nouveaux médias pour améliorer leur travail et créer de nouvelles opportunités de marché.
Publié par Oriella PR Network, le Digital Journalism Survey 2010 intègre les réponses de 774 journalistes d’Europe, des Etats-Unis et du Brésil.
Quelques points de repère :
Moins de 15 % des journalistes interrogés déclarent que leurs publications n’intègrent ni contenu social ni numérique.
46 % d’entre eux estiment que leur travail a été amélioré grâce à l’émergence des médias numériques et sociaux, bien que celle-ci implique une hausse de leur productivité et de leur temps de travail.
40 % des journalistes qui ont participé à l’étude misent sur une baisse des revenus publicitaires de 10 %, mais beaucoup d’entre eux estiment que cette transition vers les nouveaux médias devrait permettre de créer de nouvelles opportunités.
Près d’un journaliste sur 4 déclare que sa publication recherche ou a lancé des applications pour smartphones proposant du contenu payant aux utilisateurs de téléphones mobiles. 16 % d’entre eux font de même pour les iPads et les e-readers. En outre, ils sont 25 % à déclarer que leur publication envisage de mettre en place des abonnements à taux fixe et 30 % d’entre eux affirment par ailleurs proposer uniquement du contenu en ligne à leurs abonnés papier.

Partager