Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLes Indés Radios mesurent la perception des mentions légales à la radio

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

31/01/2017

Les Indés Radios mesurent la perception des mentions légales à la radio

Si 78% des auditeurs comprennent rapidement les publicités, ils sont 54% à penser qu’il y a trop de mentions légales dans les spots, et pour 51% des interrogés, elles sont dites trop vite d’après une étude Ifop commandée par les Indés Radios et le sirti. Exposé à 4 tunnels de publicité, l’échantillon indique à 82% ne pas avoir écouté attentivement les mentions légales et 78% trouvent qu’elles sont dites trop rapidement.
 
 
2 auditeurs sur 3 sont d’accord pour demander des mentions plus courtes avec renvoi sur site Internet.
S’appuyant sur l’étude, les Indés Radios ont fait part de leur souhait de faire évoluer la législation pour des messages plus courts et renvoyant vers le site internet de l’annonceur. « Les mentions légales doivent tenir compte de la spécificité de chaque média. La radio se retrouve donc pénalisée car des mentions légales qui peuvent être indiquées en petits caractères en bas d’une affiche, d’une annonce presse, ou en bandeau déroulant dans un spot télévisé, doivent être lues dans un spot radio », a indiqué le GIE dans un communiqué.
« Dans un spot de 30 secondes pour le secteur de l’Automobile, de la Téléphonie ou de la Banque /Assurance qui sont les plus concernés avec l’Alimentation, les mentions légales occupent environ 12 secondes, soit plus d’un tiers de la durée du spot. Ces mentions légales qui portent généralement sur les taux d’intérêt ou des informations chiffrées liées au coût du crédit sont justement les éléments les moins retenus par les auditeurs.»
Partager