Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLes dépenses alimentaires en baisse de -3,2% en France en avril et mai, selon Kantar Worldpanel

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

29/06/2022

Les dépenses alimentaires en baisse de -3,2% en France en avril et mai, selon Kantar Worldpanel

Face à l’inflation enregistrée en mai 2022, Kantar Worldpanel constate une baisse de -3,2% des dépenses alimentaires des Français sur la période du 18 avril au 15 mai 2022 (vs même période en 2021).

La baisse au global du marché des PGC reste très contenue en volume, à - 2,4%, car certaines catégories de produits bénéficient de phénomènes de stockage. Par exemple, face à la crainte d'une pénurie de moutarde, les foyers continuent à stocker en achetant +13,9% de moutarde par rapport à la même période de 2021.

Les marchés frais traditionnels enregistrent la baisse la plus importante, de l'ordre de -11,8% en volume. Dans ce secteur, cette baisse est surtout notable chez les ménages modestes, avec une baisse en volume de - 33% pour la charcuterie et de - 26% pour les fromages.

Le bio décroche également avec des dépenses en baisse de -11% tant chez les classes modestes que chez les classes aisées.

«Le poste budgétaire consacré aux dépenses alimentaires reste relativement préservé à date car si les prix de l'énergie explosent, ceux de l'alimentation augmentent, mais moins rapidement. De plus, il est impossible de renoncer aux postes essentiels, les premiers arbitrages se font donc sur des pôles non-essentiels», commente Gaëlle Le Floch, directrice des idées stratégiques pour Kantar Worldpanel.

Partager