Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLes chaînes s'engagent à rendre leurs prime time plus ponctuels à la rentrée

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

29/05/2019

Les chaînes s'engagent à rendre leurs prime time plus ponctuels à la rentrée

Les chaînes de télévision se sont engagées «d'un commun accord» à communiquer à partir de la rentrée de septembre 2019 «des horaires de début de programmes de soirée plus conformes à la réalité effective de leur diffusion», a indiqué le CSA à l'AFP mardi.
«Soucieux de comprendre les raisons qui ont conduit de nombreuses chaînes à généraliser la pratique de décalage des horaires de diffusion en première partie de soirée, le CSA a réuni leurs responsables qui ont reconnu l'existence de ces décalages réguliers», précise le régulateur dans une déclaration transmise au lendemain de cette rencontre.
Le Conseil supérieur de l'audiovisuel «sera vigilant sur le respect de cet engagement qu'il évaluera dès la fin de l'année 2019».
Le régulateur, qui privilégie une approche de «responsabilisation», prévoit en outre de prochaines réunions pour s'assurer que des progrès ont été réalisés en la matière.
Le CSA a lancé mi-mai une concertation avec les chaînes face à l'afflux de plaintes de téléspectateurs sur les retards de diffusion des primetime, avec en moyenne 20 plaintes reçues par semaine.
Lundi, une première réunion s'est tenue avec des responsables du groupe TF1, du groupe Canal+, de France Télévisions, du groupe M6, de NextRadioTV, de NRJ Group, Lagardère Active, de la chaîne L'Équipe et du Syndicat des éditeurs de la presse magazine (SEPM) qui centralise les grilles de programmes télé.
(Avec AFP)
Partager